0 0,00

Collagène : dangers, contre-indications, bienfaits, on vous dit tout !

Apyforme > Articles Santé > Beauté > Collagène : dangers, contre-indications, bienfaits, on vous dit tout !
Utilisé comme actif anti-âge en soins cosmétiques et en médecine esthétique, le collagène est aussi un principe actif présent dans les compléments alimentaires destinés à embellir la peau et à améliorer le confort articulaire. Mais présente-t-il une quelconque toxicité ? Comment l’employer ? On vous dit tout sur le collagène, ses dangers, ses bienfaits et ses contre-indications.

Collagène : dangers et effets indésirables

Le collagène est une protéine naturellement produite par certaines cellules du corps humain. Son rôle principal est d’assurer la cohésion cellulaire afin de maintenir la résistance de différents tissus : peau, os, cartilages, tissus conjonctifs, certains organes, parois des vaisseaux sanguins, etc..

Nécessaire pour préserver l’intégrité et le bon fonctionnement de ces éléments, le collagène est non seulement bien toléré par notre organisme, mais surtout indispensable pour rester en bonne santé. Il représente d’ailleurs à lui seul plus de 30 % de la totalité des protéines présentes dans notre corps.

Qu’il soit sous forme de protéine complète ou bien hydrolysé, c’est-à-dire fractionné, le collagène peut bénéficier d’un apport externe par le biais de l’alimentation ou grâce à des compléments alimentaires. Il n’existe pas de risque de surdosage avec ce type de produit, l’excédent de collagène ingéré et non utilisé par l’organisme étant éliminé au cours de la digestion. Il convient cependant de demander l’avis d’un professionnel de santé avant d’en consommer en cas d’insuffisance rénale.

Les effets secondaires du collagène sont quant à eux très rares et se traduisent en principe par des troubles digestifs. Les crèmes et sérums à base collagène ne présentent, de leur côté, pas de contre-indication particulière en dehors des risques d’allergie à l’un des composants du produit choisi.

Le collagène servant à la confection d’un complément alimentaire peut provenir de diverses origines. Il existe du collagène bovin, du collagène marin ou encore du collagène extrait de différentes sources telles que le poulet ou les oeufs. Depuis 2001 en Europe, l’utilisation de gélatine issue de vertèbres et d’os de bovins est interdite afin d’éviter tout risque de contracter la maladie de la « vache folle ». Il est donc important de veiller à choisir un produit respectant la réglementation européenne.

Pourquoi prendre du collagène ?

Qu’on l’utilise sous forme de complément alimentaire ou comme principe actif dans des soins cosmétiques, le collagène est source de nombreux bienfaits pour la santé du derme, de l’épiderme, des articulations et des tissus conjonctifs en général. Il contribue notamment à :

  • ralentir les effets du vieillissement cutané,
  • retarder l’apparition des rides et ridules au niveau du visage et du contour des yeux,
  • améliorer l’élasticité de la peau,
  • prévenir le relâchement cutané et assurer la fermeté des tissus,
  • préserver la souplesse des articulations,
  • protéger le cartilage osseux,
  • réduire les douleurs articulaires,
  • favoriser la régénération des tissus ainsi que leur cicatrisation en cas de plaie.

Le collagène sans dangers : posologie et efficacité des actifs

La dose de collagène généralement préconisée est de 5 à 10 grammes par jour. Attention cependant au type de produit que vous choisissez. Si le collagène marin est le plus proche du collagène naturel, il est aussi assez mal assimilé par l’organisme. De plus, il faut savoir que, quelle que soit la provenance de l’extrait, les protéines complètes de collagène présentent une taille trop élevée pour être absorbées correctement par la muqueuse digestive. Pour pallier ce défaut, les fabricants de gélules et comprimés à base de collagène ont recours à l’hydrolyse afin de casser la protéine en plus petits éléments assimilables : les peptides de collagène.

De notre côté, nous avons opté pour l’actif breveté, Ovoderm® riche en collagène de type I, élastine et acide hyaluronique, des composants bons pour la peau et les articulations. Obtenu à partir de la membrane de l’oeuf de poule, il offre une biodisponibilité de 100 % rendant la supplémentation ultra-performante. Consommer 300 mg par jour d’actif Ovoderm® est en fait plus efficace que la prise de 10 g de collagène classique et ne présente aucun effet secondaire. Retrouvez notre complément alimentaire performant et naturel dans notre boutique en ligne.

Multicollagène
La beauté éclatante

Ces articles peuvent également vous intéresser

Repulper le visage avec l’acide hyaluronique Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ? Vous en avez probablement entendu parler autour de vous, l’acide hyaluronique est réputé pour ses...
Acide hyaluronique : bienfaits pour la peau et les articulations L’acide hyaluronique est naturellement présent dans toutes les couches de la peau, en particulier dans le...
Quels sont les soins repulpants visage disponibles sur le marché ? Les raisons de la perte de fermeté cutanée Le but d’un soin repulpant visage est...
Crème à l’acide hyaluronique : dangers et effets secondaires potentiels Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ? Faisant partie des actifs phares de nombreux soins cosmétiques, l’acide hyaluronique est...
Pourquoi prendre un complément alimentaire à base d’acide hyaluronique ? L’acide hyaluronique est l’un des composants majeurs, avec le collagène et l’élastine, de la matrice extra-cellulaire...
Acide hyaluronique : comprimés, capsules, gélules, les diverses formes à prendre par voie orale Pour compléter la synthèse naturelle d’acide hyaluronique par l’organisme, il est possible...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo

      Créez votre zone bleue, votre zone de bien-être.

      Jusqu’à Dimanche minuit, nos formules naturelles sont à prix tout doux pour faire le plein de nutriments essentiels à l’approche de l’hiver.