0 0,00

Tout savoir sur l’hydrolysat de collagène

Apyforme > Articles Santé > Beauté > Tout savoir sur l’hydrolysat de collagène
Recommandé comme actif anti-âge pour la peau, mais aussi comme ingrédient pour soulager les douleurs articulaires, le collagène ne peut être assimilé par le tube digestif qu’après avoir été hydrolysé. On vous dit tout ce qu’il faut savoir à propos de l’hydrolysat de collagène et ses effets sur la santé.

Qu’est-ce que l’hydrolysat de collagène ?

Le collagène est une protéine naturellement produite par différentes cellules du corps humain. Comme toute protéine, il est constitué de plusieurs acides aminés. Du fait de sa forme caractéristique, on parle souvent de fibres de collagène. Celles-ci sont chargées de maintenir la souplesse, mais surtout la résistance de nombreux tissus de notre organisme.

Le collagène est également synthétisé par les autres mammifères ainsi que par les poissons. C’est pourquoi on le retrouve parfois dans notre alimentation. Afin de renforcer l’action du collagène naturel, il est possible de consommer des compléments alimentaires élaborés à base de collagène marin ou de collagène bovin, par exemple.

Cependant, les fibres de collagène, quelle que soit leur origine, forment une très longue chaîne d’acides aminés que notre tube digestif ne peut pas assimiler en l’état. Pour que le collagène puisse être absorbé au cours de la digestion, il est nécessaire de le transformer chimiquement, de manière à le fragmenter en petites molécules composées de seulement quelques acides aminés que l’on nomme peptides. Le procédé utilisé pour obtenir des peptides de collagène est l’hydrolyse.

L’hydrolysat de collagène, l’autre nom des peptides ainsi créés, est un nutriment soluble dans l’eau facilement assimilable par l’organisme. Incorporé à des gélules, des comprimés ou encore des soins cosmétiques (crèmes, sérum, produits pour injections, etc.), il offre de nombreux effets bénéfiques.

Les bienfaits du collagène hydrolysé

Lorsque l’on consomme de l’hydrolysat de collagène, les peptides sont absorbés par la muqueuse digestive puis acheminés vers les différents tissus où ils ont un rôle à jouer. À partir de là, des cellules spécialisées se chargent de les transformer en hélices qui serviront à la régénération de la matrice extracellulaire des tissus et au remplacement des fibres de collagène précédemment détruites.

Les fibres de collagène sont des composants essentiels de la peau. On les retrouve dans le derme, la couche située entre l’hypoderme et l’épiderme. Lui conférant sa fermeté, le collagène contribue à rendre le tissu cutané résistant à la traction. Il est capable de prévenir le relâchement cutané lié à l’âge ainsi que de ralentir l’apparition des premiers signes de vieillissement de la peau tels que les rides et ridules. En cas de fortes variations de poids, c’est aussi lui qui aide à empêcher la formation des vergetures et, dans une moindre mesure, le développement de la cellulite.

Le collagène est également primordial pour la santé articulaire, car il est en partie responsable de la solidité des os et de l’élasticité des tendons, des ligaments et du cartilage osseux. Il aide à conserver la souplesse des articulations ainsi qu’à prévenir ou à soulager les douleurs articulaires liées à l’arthrose, l’arthrite, les rhumatismes ou encore l’ostéoporose. Les grands sportifs l’utilisent en prévention des tendinites résultant d’un entraînement intensif.

Agissant un peu partout dans notre organisme, le collagène est aussi impliqué dans la constitution des parois des vaisseaux sanguins, de divers tissus conjonctifs, ainsi que de différents organes, notamment dans le tube digestif.

Précautions d’emploi et biodisponibilité de l’hydrolysat de collagène

Hormis de rares troubles digestifs, la consommation d’un complément alimentaire à base de collagène n’entraîne pas d’effets secondaires. Si la dose journalière recommandée est de 5 à 10 g d’hydrolysat, il n’existe néanmoins pas de risque particulier de surdosage. Il convient cependant de demander l’avis d’un professionnel de santé avant de débuter une supplémentation en collagène hydrolysé en cas d’insuffisance rénale, l’excédent éventuel étant éliminé par les urines.

Le collagène marin est réputé pour être plus proche du collagène naturel que le collagène porcin ou bovin. Il n’est cependant pas totalement assimilé par l’organisme, quelle que soit sa qualité. C’est pourquoi nous avons, de notre côté, choisi une alternative d’origine naturelle offrant une biodisponibilité exceptionnelle.

L’actif breveté innovant Ovoderm® est une excellente source de collagène de type 1 ainsi que d’acide hyaluronique et d’élastine indispensables à une bonne santé cutanée. Montrant une biodisponibilité de 100 %, il est entièrement assimilable par l’organisme, ce qui lui confère une efficacité remarquable : 300 mg d’Ovoderm® (2 gélules) sont plus performants que 10 g de collagène traditionnel !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Le point sur les différentes sortes de collagène Les types de collagène Le collagène est une protéine naturelle en forme de fibres produite par l’organisme...
Membrane d’oeuf, inflammations cutanées et effets bénéfiques Les inflammations cutanées La peau est le plus grand organe de notre corps. C’est aussi elle qui représente...
Les propriétés anti-âge de la membrane d’oeuf de poule La membrane d’oeuf de poule n’est ni plus ni moins que la petite peau qui tapisse...
Collagène : dangers et effets indésirables Le collagène est une protéine naturellement produite par certaines cellules du corps humain. Son rôle principal est d’assurer la...
Qu’est-ce que l’hydrolysat de collagène ? Le collagène est une protéine naturellement produite par différentes cellules du corps humain. Comme toute protéine, il est constitué...
Membrane d’oeuf et peaux fragilisées Chez une personne présentant une peau parfaitement saine, la couche la plus superficielle de l’épiderme, nommée couche cornée ou stratum...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo