0 0,00

Test respiratoire pour Helicobacter pylori : comment ça marche??

Apyforme > Articles Santé > Bien-être digestif > Test respiratoire pour Helicobacter pylori : comment ça marche??
Responsable de la gastrite, de l’ulcère gastrique ou duodénal et de la majorité des cancers de l’estomac, la bactérie H. pylori prolifère à la surface de la muqueuse gastrique de nombreuses personnes. Si pour identifier sa présence, beaucoup de médecins préfèrent avoir recours à la gastroscopie, il existe un test respiratoire, ou breath test, beaucoup moins invasif lorsqu’il s’agit de simplement confirmer l’efficacité du traitement prescrit pour l’éradiquer. On vous dit tout sur le test respiratoire pour Helicobacter pylori.

Pourquoi faire un test respiratoire pour Helicobacter pylori??

Si vous vous rendez chez votre médecin afin de trouver une solution à vos brûlures d’estomac, celui-ci cherchera à savoir si vous souffrez d’autres troubles digestifs pouvant évoquer une infection par H. pylori. Parmi eux, on peut citer les nausées et vomissements, la dyspepsie (digestion difficile), les remontées acides, les rots et ballonnements.

Il fera également le point sur vos antécédents personnels et familiaux pour établir l’existence de cas d’ulcère ou de cancer gastrique dans votre entourage proche, la contamination par la bactérie ayant souvent lieu au sein même de la famille. Si le tableau ainsi dressé lui semble suffisamment évocateur, il cherchera alors à valider son diagnostic par un test.

Il existe plusieurs types de méthodes pour confirmer la présence d’Helicobacter pylori dans l’estomac. La plus fiable, et généralement la plus connue est la gastroscopie, ou fibroscopie gastrique, mais il y a d’autres techniques moins invasives telles que la prise de sang, la recherche d’antigènes dans les selles ou le test respiratoire à l’urée marquée C13.

Bien qu’il soit très fiable, le test respiratoire est rarement utilisé en première intention pour établir le diagnostic d’infection par H. pylori. Le risque d’évolution d’une gastrite ou d’un l’ulcère gastro-duodénal vers un cancer gastrique étant bien réel, la gastroscopie avec biopsie est souvent recommandée pour analyser la muqueuse digestive en direct. En revanche, le test respiratoire à l’urée marquée est la technique employée pour vérifier que la bactérie a bien été éradiquée par le traitement antibiotique prescrit par le médecin traitant ou le gastro-entérologue.

Les conditions à réunir avant de passer un test respiratoire de contrôle

Lorsque l’implication de la bactérie Helicobacter pylori est prouvée, il est nécessaire de suivre un traitement médicamenteux bien précis pour l’éliminer. Il s’agit généralement d’une trithérapie à base de deux antibiotiques et d’un anti-acide, ou d’une quadrithérapie quand on ajoute du bismuth aux trois molécules précédentes. Ce traitement est efficace dans la majorité des situations, mais peut échouer dans environ 10 % des cas. C’est pourquoi il est important de confirmer l’éradication de H. pylori.

Pour que le test présente un intérêt, il faut bien évidemment avoir suivi le protocole de soin jusqu’au bout. Afin d’obtenir un résultat fiable, la prise d’antibiotiques, qu’elle soit en lien avec l’infection par Helicobacter pylori ou avec une autre pathologie, doit avoir cessé depuis au moins 4 semaines avant le test. L’utilisation d’un anti-acide de type IPP (inhibiteur de la pompe à protons) est également à proscrire dans les deux semaines qui précèdent celui-ci. La prise d’un pansement gastro-intestinal la veille ou le jour même du test risque aussi d’en fausser les résultats.

Déroulement du test respiratoire pour Helicobacter pylori

Le test respiratoire pour Helicobacter pylori se déroule en laboratoire d’analyses biologiques. Il faut préalablement se munir du kit nécessaire à sa réalisation en pharmacie après prescription médicale. Plusieurs références de tests respiratoires existent, les plus connues étant Helikit® et Helicobacter Test Infai®. Pour que le test soit performant, il faut se présenter à jeun strict depuis au moins 6 heures, ce qui signifie sans avoir mangé, ni bu, ni fumé.

Le principe du test repose sur le fait que H. pylori est capable de dégrader l’urée, capacité que l’on nomme activité uréase. Pour identifier la présence de la bactérie, le biologiste fait avaler au patient une petite quantité d’urée marquée au carbone 13 (un isotope stable du carbone). Après 30 minutes, il lui demande de souffler dans un tube spécifique pour recueillir l’air expiré.

Si à l’examen de l’échantillon, on retrouve du carbone 13, c’est que l’urée a été dégradée et donc que Helicobacter pylori se trouve dans l’estomac. Si la cavité gastrique est parfaitement saine, le prélèvement ne contiendra qu’une infime quantité de carbone 13. Ce test non invasif est à la fois très spécifique (plus de 98 %) et très fiable, puisqu’il fonctionne dans 95 % des cas.

Pour optimiser les chances de réussite du traitement médicamenteux, pensez à notre complément alimentaire ciblé sur le confort gastrique : Pylori Balance. Il renferme trois souches de probiotiques, dont Lactobacillus reuteri qui possède de nombreux effets bénéfiques pour les personnes souffrant d’infection par H. pylori.

L-Gasseri
L’effet ventre plat

Probio+
La digestion facile

Ces articles peuvent également vous intéresser

Microbiote et perte de poids : que disent les études ? De nombreuses études sont menées au sujet des probiotiques. Certaines d’entre elles se sont concentrées sur...
Flore intestinale déséquilibrée : traitement et habitudes alimentaires à mettre en place Pourquoi l’équilibre de la flore intestinale est-il perturbé ? La flore intestinale, ou microbiote, est...
Comprendre la dysbiose intestinale Qu’est-ce qu’une dysbiose ? Le mot dysbiose désigne le déséquilibre d’un microbiote, l’autre nom de la flore. Le microbiote intestinal est l’ensemble...
Microbiote : définition et généralités En médecine, un microbiote est un écosystème vivant abrité par certaines zones du corps humain. On lui donne également le nom...
Le microbiote intestinal, un écosystème essentiel dans le corps humain Qu’est-ce qu’un microbiote ? Le mot microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivants qui cohabitent en équilibre...
Le point sur les probiotiques de la flore intestinale Probiotiques est le nom générique par lequel on désigne les bonnes bactéries d’un microbiote. Cet écosystème...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo

      Créez votre zone bleue, votre zone de bien-être.

      Jusqu’à Dimanche minuit, nos formules naturelles sont à prix tout doux pour faire le plein de nutriments essentiels à l’approche de l’hiver.