0 0,00

Membrane d’oeuf et inflammation intestinale : du nouveau pour apaiser les intestins

Apyforme > Articles Santé > Les probiotiques > Membrane d’oeuf et inflammation intestinale : du nouveau pour apaiser les intestins
En plus d’être douloureuse, l’inflammation intestinale est généralement source de mal-être et peut rapidement altérer la qualité de vie des personnes qui en souffrent. S’il est assez facile de s’en débarrasser lorsqu’elle est aiguë, il est plus compliqué de la soulager dans sa forme chronique. La membrane de coquille d’oeuf de poule a montré des résultats intéressants dans ce domaine au cours des essais cliniques. Dans cet article, nous vous parlons des bienfaits de la membrane d’oeuf en cas d’inflammation intestinale.

Inflammation intestinale et membrane d’oeuf de poule

Inflammation intestinale : définition

Particulièrement importants au sein du système digestif et de l’organisme en général, les intestins sont parfois sujets à l’inflammation. Celle-ci est due à une réponse du système immunitaire face à ce qu’il perçoit comme une agression, déclenchant alors une réaction inflammatoire au niveau de la muqueuse intestinale. Elle peut être aiguë lorsqu’elle apparaît soudainement et reste temporaire, lors d’une gastro-entérite par exemple, ou chronique quand les troubles persistent sur le long terme. Dans ce dernier cas, on parle de maladie chronique des intestins (MICI), une désignation qui réunit notamment la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

Les différents types d’inflammations et leurs complications

Selon l’intestin touché par l’inflammation, on parle d’entérite (intestin grêle), duodénite (duodénum), iléite (iléon), jéjunite (jéjunum), typhlite (cæcum), appendicite (appendice) ou colite (côlon). Si l’inflammation aiguë est généralement attribuable à une infection bactérienne, virale ou fongique (mycose), les inflammations chroniques découlent quant à elles de causes moins bien connues. 

Dans la plupart des cas, on constate un déséquilibre du microbiote intestinal (dysbiose). Moins bien protégée, la paroi intestinale a tendance à se détériorer et à devenir plus perméable, plus mince, voire à développer des ulcères (plaies). Elle laisse alors passer des micro-organismes pathogènes vers le reste de l’organisme, ce qui peut entraîner divers autres troubles non digestifs, des infections et des allergies notamment.

Symptômes de l’inflammation intestinale

L’inflammation d’une ou plusieurs parties des intestins se traduit généralement par : 

  • des maux de ventre,
  • des ballonnements, une sensation de pesanteur au niveau abdominal,
  • des troubles digestifs divers,
  • des diarrhées,
  • d’éventuelles traces de sang dans les selles,
  • la possibilité de développer un abcès ou une fissure anale.

Traitement classique et alternatives naturelles

Le traitement de ce type de trouble dépend de l’origine de ces derniers. Il peut être nécessaire d’utiliser des médicaments antibiotiques en cas d’infection, des antifongiques en cas de mycose, des immunosuppresseurs pour la maladie de Crohn, etc. La conduite à tenir est à déterminer avec votre médecin traitant. 

Quelle que soit la cause de l’inflammation intestinale, le meilleur moyen de la prévenir et d’accélérer sa disparition est d’adopter une hygiène de vie saine et une alimentation aussi variée qu’équilibrée. Nous ne répéterons jamais assez l’importance de nourrir et enrichir son microbiote à l’aide de probiotiques et prébiotiques pour préserver la santé des intestins. Mais, un autre ingrédient naturel peut également contribuer à rétablir votre confort digestif et à atténuer les inflammations : la membrane d’oeuf.

La membrane d’oeuf contre les inflammations intestinales

Déjà connue pour sa capacité à embellir et raffermir la peau ainsi que pour soulager les douleurs articulaires, la membrane d’oeuf de poule est aussi très intéressante pour préserver la santé intestinale. Riche, entre autres, en collagène de type I, lysozyme, glucosamine, chondroïtine, acide hyaluronique, et kératine, elle aide à corriger la dysbiose qui touche le microbiote intestinal et favorise la réparation épithéliale de la muqueuse de l’intestin.

Mais ce n’est pas tout, les tests cliniques menés au sujet de l’actif naturel breveté Ovogut issu de la membrane d’oeuf démontrent sa capacité à réduire la production de cytokines pro-inflammatoires. Pour faire simple, cet ingrédient innovant contribue à abaisser la quantité de micro-organismes pathogènes dans les intestins tout en facilitant la reconstruction de l’épithélium (surface interne de la paroi intestinale) et en atténuant l’inflammation des muqueuses. Il favorise ainsi la cicatrisation des ulcères et la restauration d’une membrane intestinale saine. Très performant, il peut jouer un rôle clé pour retrouver un bon confort digestif.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Infection vaginale : des symptômes différents selon son origine Quels sont les types d’infections vaginales ? Votre vagin et, par extension, votre vulve sont peuplés de bactéries...
Les symptômes de mycose chez la femme Trois femmes sur quatre souffrent un jour ou l’autre de mycose vaginale ou vulvaire, une affection génitale provoquée...
Mycose vulvaire : cause et symptômes La mycose vulvaire, c’est le résultat de la prolifération rapide et anarchique d’un champignon microscopique sur les muqueuses de la...
Première cause de mycose vaginale : un microbiote perturbé Votre microbiote intime, aussi connu sous le nom de flore intime ou flore de Döderlein, est un...
Mycose vulvaire : traitement local et gestes de soin Attention à l’hygiène Certaines personnes pensent que seules les femmes qui négligent leur hygiène intime font des...
Traitement antibiotique et mycose intime Pourquoi les antibiotiques provoquent des mycoses ? Indispensable pour empêcher les microbes, virus et champignons d’envahir votre zone intime, votre flore...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo