0 0,00

Comment nettoyer sa flore intestinale ?

Apyforme > Articles Santé > Bien-être digestif > Comment nettoyer sa flore intestinale ?
Le microbiote des intestins est un écosystème à l’équilibre parfois précaire qu’il faut tout faire pour préserver. Mais, quand les virus et bactéries pathogènes ont pris le dessus sur les probiotiques qui la composent, comment nettoyer la flore intestinale ? On vous dit tout sur ce sujet !

Pourquoi nettoyer sa flore intestinale ?

Les intestins abritent des centaines de milliards de micro-organismes vivants qui cohabitent dans un équilibre plus ou moins établi. Ensemble, ils forment la flore intestinale, ou microbiote. La grande majorité du microbiote digestif est constituée de bonnes bactéries et levures de la famille des ferments lactiques. Ce sont eux que l’on appelle les probiotiques. Une toute petite part de la flore rassemble quant à elle des microbes, des virus, des parasites et des champignons microscopiques (notamment Candida albicans et Escherichia coli) qui n’engendrent pas de maladies tant qu’ils sont minoritaires.

Vous l’avez compris, c’est la présence majoritaire des probiotiques qui empêchent les micro-organismes pathogènes de proliférer. Malheureusement, ces bactéries bénéfiques sont fragiles et peuvent être détruites par différents facteurs d’agression externes. Lorsque c’est le cas, les virus, microbes et levures néfastes n’hésitent pas à prendre la place laissée libre. C’est dans ces cas-là qu’il peut être utile de nettoyer sa flore intestinale. Ou, du moins, il faudra dans un premier temps assainir les intestins pour les débarrasser de leurs envahisseurs, puis rétablir l’équilibre originel du microbiote.

Préserver l’équilibre du microbiote et prendre soin de ses intestins

Pour éviter la prolifération des micro-organismes pathogènes, l’idéal est de tout faire pour garder une flore intestinale équilibrée. Ainsi, il n’y aura pas de nécessité de nettoyer les intestins, ces derniers resteront sains. Plusieurs bonnes habitudes peuvent vous aider à conserver un microbiote intestinal suffisamment développé et comptant de nombreuses souches probiotiques :

  • Consommez des probiotiques par voie orale, soit en mangeant des aliments qui en contiennent en grande quantité, soit en faisant régulièrement une cure de probiotiques à l’aide d’un complément alimentaire.
  • Privilégiez les aliments riches en fibres qui renferment des prébiotiques, des substances nutritives qui renforcent l’action des probiotiques.
  • Limitez la consommation de viande, en particulier de viande rouge.
  • Réduisez les quantités de sucre ingérées quotidiennement, notamment de sucres raffinés comme le sucre blanc.
  • Pratiquez une activité physique, mais attention, sans excès, car la pratique intensive du sport est un facteur de déséquilibre du microbiote.
  • Conservez de bonnes habitudes de sommeil et évitez autant que possible les situations générant stress et anxiété.
  • Évitez au maximum la prise d’antibiotiques ou de corticoïdes qui détruisent la flore intestinale. Si cela n’est pas envisageable, prenez dès que possible un complément alimentaire à base de probiotiques en parallèle de votre traitement pour en atténuer les effets secondaires sur le microbiote.

Une flore intestinale saine grâce à la prise de probiotiques

La meilleure source de probiotiques est bien sûr l’alimentation. Misez en priorité sur les produits laitiers issus d’une fermentation (fromage, yaourts, petits suisses, lait Ribot, kéfir) ainsi que sur certains légumes et légumineuses fermentés comme la choucroute, le miso ou le tempeh (soja). Complétez avec des fibres et veillez autant que possible à éviter les aliments transformés industriellement qui contiennent souvent des additifs nocifs pour votre flore.

S’il vous semble nécessaire de rétablir l’équilibre de votre flore intestinale, par exemple en parallèle de la prise d’antibiotiques ou après celle-ci, optez pour un supplément de probiotiques renfermant plusieurs milliards de micro-organismes. Notre formule Probio+ est spécifiquement élaborée pour vous apporter 60 milliards de ferments lactiques naturels par prise. Ces derniers sont issus de 10 souches de lactobacilles et bifidobactéries bénéfiques pour votre microbiote. Un complément alimentaire idéal pour préserver l’efficacité de la flore intestinale.

Santé intestinale

Favorise la digestion et élimine les toxines

19,90

L-Gasseri – L’effet ventre plat

Probio+ – La digestion facile

Ces articles peuvent également vous intéresser

Microbiote et perte de poids : que disent les études ? De nombreuses études sont menées au sujet des probiotiques. Certaines d’entre elles se sont concentrées sur...
Flore intestinale déséquilibrée : traitement et habitudes alimentaires à mettre en place Pourquoi l’équilibre de la flore intestinale est-il perturbé ? La flore intestinale, ou microbiote, est...
Comprendre la dysbiose intestinale Qu’est-ce qu’une dysbiose ? Le mot dysbiose désigne le déséquilibre d’un microbiote, l’autre nom de la flore. Le microbiote intestinal est l’ensemble...
Microbiote : définition et généralités En médecine, un microbiote est un écosystème vivant abrité par certaines zones du corps humain. On lui donne également le nom...
Le microbiote intestinal, un écosystème essentiel dans le corps humain Qu’est-ce qu’un microbiote ? Le mot microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivants qui cohabitent en équilibre...
Le point sur les probiotiques de la flore intestinale Probiotiques est le nom générique par lequel on désigne les bonnes bactéries d’un microbiote. Cet écosystème...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo