Nutrition & Santé

Multi-collagène : la puissance du collagène d’Apyforme

Mis à jour le 29 avril 2024

Ces dernières années, le phénomène du collagène a incontestablement pris une place considérable sur le marché de la beauté et du bien-être. Acclamée comme la solution anti-âge par excellence, cette molécule semble incarner la promesse d’une jeunesse éternelle. Mais qu’est-ce exactement que le collagène, à quoi sert-il et comment bien le choisir ?

Qu’est-ce que le collagène ? 

Le collagène est une protéine fibreuse d’une importance capitale pour notre corps. Il constitue près d’un tiers de toutes les protéines présentes chez les mammifères. Surnommé “colle de l’organisme”, il agit comme un liant structurel, offrant soutien et résistance à divers tissus et organes. 

Où le trouver ? Bien qu’on en parle souvent pour son rôle cutané, le collagène est en réalité présent dans tout le corps. S’il fait bien partie de la peau, il se trouve également dans les os, les cartilages des articulations, les tendons et les ligaments. Au niveau cutané, il sert un peu d’échafaudage. Il assure la fermeté, l’élasticité et la résistance de la peau. Du côté des os et des articulations, il agit comme une structure de soutien, conférant force et flexibilité.

Le collagène représente donc un pilier pour notre corps, assurant la solidité, l’élasticité et la régénération des tissus tout au long de notre vie. 

Pourquoi prendre du collagène et comment bien le choisir ? 

Atteignez vos objectifs santé

Identifiez les compléments alimentaire correspondant à vos besoins en 5 minutes et accélérez les bienfaits des compléments alimentaire & atteignez vos objectifs bien-être grâce à nos conseils

Je fais mon diagnostic

Bien qu’il s’agisse d’une molécule essentielle, notre capital de collagène ne reste pas infini dans le temps. Dès l’âge de 25 ans, sa production naturelle commence à décliner. Les signes de cette diminution ne tardent alors pas à se manifester. Sur la peau, par exemple, les premiers indices de ce processus sont l’apparition de rides et de ridules, témoignant d’une perte progressive de fermeté et d’élasticité. Quant aux articulations, de l’inconfort peut survenir. Pour contrer ces effets du temps, la supplémentation en collagène se présente donc comme une stratégie à adopter. Encore faut-il choisir le bon complément. 

Face à la pléthore de produits sur le marché, le choix d’un bon collagène devient une tâche complexe. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte, notamment l’origine du collagène, sa biodisponibilité et donc son efficacité. 

L’origine 

Les sources les plus courantes de collagène sont le collagène marin et bovin. Dans ce cas, le collagène est extrait soit d’écailles et d’arêtes de poissons soit de carcasses d’animaux.

L’absorption 

Récemment, le collagène hydrolysé attire l’attention en raison de sa capacité supposée à être mieux absorbé par l’organisme. Il faut savoir, qu’à l’état brut, les fibres de collagène forment une très longue chaîne d’acides aminés que notre tube digestif a du mal à assimiler. Le processus d’hydrolyse consiste à fragmenter ces molécules en petits bouts. Cela facilite ainsi son absorption par l’organisme. Cependant, bien que le collagène hydrolysé soit largement vanté pour sa biodisponibilité accrue, il ne représente pas nécessairement la seule option efficace. 

Le Multi-collagène : une innovation nouvelle génération issue de la nature 

Chez Apyforme, nous croyons en l’innovation et en la recherche de solutions efficaces et naturelles pour répondre aux besoins de notre corps. C’est pourquoi, au lieu de proposer une énième formule à base collagène marin ou hydrolysé, notre collagène provient de la membrane de coquille d’œuf. Une origine végétarienne, plus respectueuse de la nature, et de votre corps. C’est donc de la coquille d’œuf qu’est issu Ovoderm®. Cet actif breveté innovant offre une alternative végétarienne prometteuse aux collagènes classiques. 

Ovoderm® contient du collagène de type 1, nécessaire à la formation des autres types de collagène qui constituent la peau, les cheveux, les ongles, les articulations et les tissus des parois intestinales, 5 et 10. De plus, il regroupe également d’autres d’actifs comme l’acide hyaluronique, l’élastine, de la kératine et des centaines d’acides aminés. Le collagène n’agit donc pas seul et cette synergie d’actifs maximise ses effets. Il s’en trouve donc mieux assimilé par l’organisme et son activité est donc décuplée, même à plus faible teneur. Cette forme de collagène végétarien n’a donc pas besoin de passer par l’étape de transformation chimique d’hydrolyse pour être efficace. Pour cause, 16 études cliniques ont prouvé les bienfaits d’Ovoderm® sur la peau, les cheveux, les articulations ou la santé gastro-intestinale. Ainsi, sa prise quotidienne a montré : 

  • Une peau 18% plus élastique et 14% plus ferme (1).
  • Des articulations plus confortables de 49% chez les adultes et 60% chez les sportifs (2,3). 
  • Une amélioration de 5,39% des gênes gastro-intestinales, grâce à une paroi plus souple et renforcée, procurant une meilleure qualité de vie aux personnes concernées (4). 

Multi-collagène est un complément révolutionnaire et naturel pour le bien-être de votre peau, de vos articulations et de votre système digestif. Également enrichie en acide hyaluronique et en vitamine C, notre formule vous assure une action anti-rides efficace, une peau souple, éclatante et rayonnante de jeunesse.

Sources : 

  1. Aguirre et al. Supplementation with Ovoderm® reduces the clinical signs of skin aging. A double-blind, placebo-controlled study. Clinical Research in dermatology. (2018) 5 (2): 1-8
  2.  Garcia-Tabar et al. Suplementación con membrana de cáscara de huevo para tratar el dolor y la rigidez articular. Archivos de Medicina del Deporte 2015; 32 (5): 314-334.
  3. Gil-Quintana et al. Short-term effects of Ovomet®, egghell membrane, in joint pain: a double-blind and placebo study J of Osteoporosis & Physical Activity. (2018) 6: 211
  4. Antioxidant activity of enzymatic hydrolysates from eggshell membrane proteins and its protective capacity in human intestinal epithelial Caco-2 cells Yaning Shi a,b, Jennifer Kovacs-Nolan b, Bo Jiang a, Rong Tsao c, Yoshinori Mine a,b,*a State Key Laboratory of Food Science and Technology, School of Food Science and Technology, Jiangnan University,Wuxi 214122, China b Department of Food Science, University of Guelph, 50 Stone Road East, Guelph, Ontario, Canada N1G 2W1c Guelph Food Research Centre, Agriculture and Agri-Food Canada, 93 Stone RoadWest, Guelph, Ontario, Canada N1G 5C9