Nutrition & santé

Quels compléments alimentaires sont dangereux pour les reins ?

Mis à jour le 9 août 2023

Recommandés pour rester en forme ou pour répondre à certaines problématiques de santé, les compléments alimentaires sont certes nos alliés. Mais, ils peuvent parfois s’avérer toxiques dans certains cas. Il existe notamment des substances et des compléments alimentaires dangereux pour les reins qu’il faut utiliser avec précaution.

Pourquoi certains compléments alimentaires peuvent-ils être dangereux pour les reins ?

Le principe de fonctionnement des compléments alimentaires est d’apporter des nutriments (vitamines, minéraux, protéines) ou encore des antioxydants, pour compléter les apports nutritionnels. Certains sont employés pour soutenir la synthèse de molécules indispensables au bon déroulement de divers processus métaboliques. D’autres renferment des principes actifs influençant ces derniers. Bref, tous contiennent des substances dont l’action n’est pas neutre dans notre organisme.

Atteignez vos objectifs santé

Identifiez les compléments alimentaire correspondant à vos besoins en 5 minutes et accélérez les bienfaits des compléments alimentaire & atteignez vos objectifs bien-être grâce à nos conseils

Je fais mon diagnostic

S’ils sont mal utilisés ou mal connus, en particulier si vous souffrez de problèmes rénaux, leur consommation peut avoir des répercussions sur la santé des reins. Un complément alimentaire peut s’avérer dangereux pour le système rénal si :

  • Il est pris à un dosage excessif : la présence en excès de certaines vitamines ou certains minéraux dans le sang peut entraîner une surcharge rénale. En effet, ce sont les reins qui sont chargés d’évacuer ce que le corps n’utilise pas. S’il y a trop de substances à filtrer, ils peuvent se fatiguer et avoir du mal à jouer leur rôle convenablement.
  • Il apporte une trop grande quantité de protéines : l’utilisation des protéines par l’organisme provoque la formation de « déchets » tels que l’urée ou la créatinine. Celles-ci doivent alors être éliminées par les reins qui peuvent vite être dépassés si la fonction rénale est déjà altérée.
  • Il contient des substances néphrotoxiques, c’est-à-dire qui ont pour effet secondaire d’endommager les tissus rénaux, perturbant ainsi le fonctionnement normal des reins.

Les compléments alimentaires potentiellement dangereux pour les reins

Ceux qu’il faut utiliser de façon raisonnable

En l’absence de maladie rénale, une cure de supplémentation de courte durée ne provoque généralement pas de soucis particuliers. En revanche, la consommation excessive de certains nutriments (plusieurs fois les apports journaliers recommandés) durant plusieurs semaines ou plusieurs mois peut altérer la fonction rénale de façon passagère ou permanente. C’est pourquoi il est important de respecter les recommandations d’utilisation du fabricant.

Ceux qu’il faut absolument éviter lorsqu’on a des problèmes rénaux

Certains compléments alimentaires sont à éviter totalement si l’on souffre d’insuffisance rénale ou d’un autre problème aux reins :

  • La créatinine et les compléments alimentaires hyperprotéinés utilisés par les sportifs.
  • Les acides aristolochiques présents dans les compléments alimentaires amaigrissants à base de la plante chinoise Aristolochia fangchi . Ils provoquent une néphropathie, souvent associée à un cancer des voies urinaires.
  • La racine de réglisse qui peut augmenter l’hypertension artérielle en lien avec l’insuffisance rénale.
  • La vitamine C et la vitamine D qui peuvent occasionner des calculs rénaux en cas de prise importante.
  • L’éphédra (Ma huang)

D’un point de vue général, il est indispensable de demander l’avis de votre médecin traitant avant de prendre un complément alimentaire, qu’il soit naturel ou non, si vous souffrez de problèmes rénaux.

Quelles précautions faut-il prendre lorsqu’on consomme des compléments alimentaires ?

Lors de la prise de compléments alimentaires, il est essentiel de prendre certaines précautions pour protéger la santé rénale :

  • Respectez les dosages recommandés et n’augmentez pas les doses sans avis médical.
  • Hydratez-vous suffisamment pour aider les reins à éliminer les déchets du corps.
  • Consultez un professionnel de santé si vous avez un doute sur l’utilisation d’un supplément dans votre situation.
  • Surveillez les signes pouvant évoquer un problème rénal : douleurs anormales dans le bas du dos (d’un seul côté ou des deux côtés), brûlures en urinant, urines troubles ou sanglantes, œdème des chevilles.

Vous savez désormais l’essentiel sur les dangers éventuels des compléments alimentaires pour les reins.