0 0,00

Quels sont les symptômes d’une destruction de la flore intestinale??

Apyforme > Articles Santé > Les probiotiques > Quels sont les symptômes d’une destruction de la flore intestinale??
Jouant un rôle important dans le bon fonctionnement du système digestif, la flore intestinale est aussi un élément capital dans le maintien des défenses naturelles de l’organisme. Dans certaines circonstances, elle peut être altérée, voire détruite, engendrant différents problèmes de santé. Quels sont les symptômes d’une destruction de la flore intestinale et comment y remédier?? On vous dit tout?!

Destruction de la flore intestinale : des symptômes variés

Tout au long de notre vie, notre tube digestif abrite une population gigantesque de bactéries et de levures bénéfiques chargées de préserver son bon fonctionnement et de défendre l’organisme contre bon nombre d’agressions extérieures.

Au sein du système digestif, l’intestin héberge la plus grande partie de cette colonie de bonnes bactéries appelées probiotiques. Appartenant au groupe des ferments lactiques, elles constituent la flore intestinale, ou microbiote, une véritable barrière de défenses contre les agents pathogènes qui contribue au maintien d’une digestion efficace ainsi que d’une bonne santé.

Les micro-organismes vivants du microbiote intestinal peuvent malheureusement être détruits sous l’influence de différents facteurs. Une alimentation déséquilibrée, la consommation de tabac ou d’alcool, la pollution sont autant d’éléments qui peuvent perturber l’équilibre de la flore digestive (on parle de dysbiose).

Plus délétère encore, la prise d’antibiotiques pour traiter une infection bactérienne ou virale peut entraîner la destruction quasi complète de la flore intestinale. Il en résulte alors le développement de différents symptômes perdurant jusqu’au rétablissement de la population probiotique de l’intestin.

Symptômes digestifs

Parmi les symptômes pouvant signaler une destruction de la flore intestinale, l’on retrouve :

  • Des troubles du transit : constipation, diarrhée, selles irrégulières,
  • Des douleurs abdominales, notamment des crampes intestinales,
  • Une sensation de ballonnement,
  • Des flatulences,
  •  Une inflammation de la muqueuse digestive.

Bien qu’à ce jour le lien direct entre le développement de ces pathologies et une altération du microbiote ne soit pas formellement prouvé, le syndrome de l’intestin irritable (colopathie fonctionnelle), la maladie de Crohn ou encore la colite ulcéreuse sont des affections dont les symptômes peuvent être aggravés en cas de destruction de la flore intestinale.

Symptômes généraux

Si les troubles digestifs sont les signes les plus évidents d’une destruction de la flore intestinale, d’autres symptômes peuvent également témoigner d’une altération du microbiote, notamment du fait de son rôle au niveau du système immunitaire.

Ainsi, en cas de perturbation de la flore, la perméabilité de la muqueuse intestinale n’est plus optimale et les allergènes, les virus et bactéries pathogènes passent plus facilement dans la circulation sanguine. Il est alors fréquent de constater une augmentation des allergies (rhume des foins, eczéma, urticaire) et des infections, la gastro-entérite en tête.

L’apparition de troubles métaboliques comme le diabète (type 2) ou l’obésité peuvent être favorisés par un déséquilibre de la flore digestive. Touchant plus précisément le côlon, le développement du cancer colorectal serait également influencé par une dysbiose.

L’absorption des nutriments au cours de la digestion peut, elle aussi, être perturbée, risquant d’engendrer des carences en vitamines et minéraux, notamment en fer. De plus, les probiotiques semblent jouer un rôle dans le déclenchement du sentiment de satiété. Ils agissent ainsi sur la prise de poids et la réussite d’un régime minceur.

Plus étonnant encore, certains problèmes neurologiques ont plus de facilité à s’installer en cas de destruction de la flore intestinale. De nombreux résultats démontrent un lien entre microbiote et cerveau. On soupçonne aujourd’hui l’importance de cette relation dans le développement de troubles telles que le stress, l’anxiété, la dépression, et même l’autisme?!

Quelle solution pour éviter la destruction de la flore intestinale et ses symptômes??

En cas de destruction partielle de la flore intestinale, il est pertinent de suivre une cure de probiotiques afin de réensemencer et diversifier le microbiote. Probio+ est un complément alimentaire formulé en gélules gastro-résistantes qui permet de rééquilibrer la flore intestinale grâce à sa richesse en probiotiques.

Contenant 10 souches de ferments lactiques de haute qualité cultivés en France, il est idéal pour procurer une grande quantité de micro-organismes vivants (60 milliards pour 4 gélules). Il convient également pour prévenir la destruction du microbiote suite à une prise d’antibiotiques.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Infection vaginale : des symptômes différents selon son origine Quels sont les types d’infections vaginales ? Votre vagin et, par extension, votre vulve sont peuplés de bactéries...
Les symptômes de mycose chez la femme Trois femmes sur quatre souffrent un jour ou l’autre de mycose vaginale ou vulvaire, une affection génitale provoquée...
Mycose vulvaire : cause et symptômes La mycose vulvaire, c’est le résultat de la prolifération rapide et anarchique d’un champignon microscopique sur les muqueuses de la...
Première cause de mycose vaginale : un microbiote perturbé Votre microbiote intime, aussi connu sous le nom de flore intime ou flore de Döderlein, est un...
Mycose vulvaire : traitement local et gestes de soin Attention à l’hygiène Certaines personnes pensent que seules les femmes qui négligent leur hygiène intime font des...
Traitement antibiotique et mycose intime Pourquoi les antibiotiques provoquent des mycoses ? Indispensable pour empêcher les microbes, virus et champignons d’envahir votre zone intime, votre flore...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo