0 0,00

Quels aliments contiennent des prébiotiques ?

Apyforme > Articles Santé > Bien-être digestif > Quels aliments contiennent des prébiotiques ?
Les prébiotiques sont très importants pour préserver le bon fonctionnement du microbiote intestinal en favorisant l’action des probiotiques. Il est très facile de s’en procurer par l’intermédiaire de l’alimentation en veillant à sélectionner les meilleures sources. On fait le point avec vous sur les aliments prébiotiques et leurs effets.

Aliments prébiotiques : ce qu’il faut savoir à leur propos

Qu’est-ce qu’un prébiotique ?

Avant de parler des prébiotiques, rappelons ce qu’est un probiotique. Les probiotiques sont des bactéries et des levures bénéfiques qui vivent naturellement dans vos intestins, et plus particulièrement dans le côlon. Ils constituent la majeure partie de la flore intestinale (ou microbiote) et contribuent, de ce fait, à une bonne digestion, mais aussi à défendre votre organisme dans sa globalité contre les micro-organismes responsables de maladies (virus, microbes, parasites, champignons, allergènes). Ils sont donc extrêmement importants pour vous aider à rester en bonne santé.

De leur côté, les prébiotiques sont des nutriments non digestibles qui servent de nourriture aux probiotiques du microbiote intestinal. Présents dans de nombreux aliments, ils ne sont pas indispensables à la survie des probiotiques, mais ils soutiennent leur croissance et les aident à se multiplier suffisamment pour assurer leurs missions de défense. Ils sont donc très utiles du point de vue immunitaire.

Les prébiotiques sont des fibres qui ne sont digérées ni par l’estomac ni par l’intestin. Elles sont uniquement dégradées par les bonnes bactéries et levures du microbiote ou bien évacuées dans les selles lorsqu’elles n’ont pas été utilisées.

Les bienfaits des prébiotiques

Les fibres prébiotiques sont des fibres fermentescibles, c’est-à-dire qui peuvent fermenter. C’est à la fois leur fermentation et leur dégradation par les bactéries et levures probiotiques qui est à l’origine de leurs bienfaits. En dehors de la capacité à nourrir les probiotiques, les prébiotiques aident aussi à lutter contre la constipation en augmentant le volume et la teneur en eau des selles. Ils améliorent également l’assimilation de certains minéraux comme le calcium ou le magnésium, ce qui influence la santé osseuse.

Dans quels aliments trouve-t-on des prébiotiques ?

Vous vous demandez quelles sont les fibres prébiotiques ? Elles sont toujours d’origine végétale et appartiennent à la famille des oligosaccharides (inuline, fructose, galactose, glucose, etc.) et des polysaccharides (cellulose, amidon). On les retrouve donc tout naturellement dans les fruits et légumes, dans les légumineuses, dans certains aromates, mais aussi dans les céréales complètes et le miel. Parmi les aliments particulièrement riches en prébiotiques, il y a :

  • l’ail,
  • l’oignon,
  • l’asperge,
  • le fond d’artichaut,
  • la banane,
  • le kiwi,
  • le poireau,
  • le seigle,
  • l’orge,
  • le pissenlit,
  • la chicorée,
  • les endives,
  • la noix de caroube,
  • la noix du Brésil,
  • les graines de lin,
  • les amandes,
  • le cacao,
  • Et tant d’autres aliments riches en fibres !

Comment associer au mieux aliments prébiotiques et probiotiques ?

Pour conserver l’équilibre de votre microbiote, l’idéal est de consommer une alimentation variée et équilibrée qui mêle aliments prébiotiques et sources de probiotiques (produits laitiers, aliments fermentés, etc.). Vous pouvez aussi choisir de vous tourner vers des produits de supplémentation spécifiquement développés autour de ces deux actifs complémentaires.

Cependant, évitez les suppléments associant prébiotiques et probiotiques dans une même gélule. Les probiotiques sont très sensibles à l’humidité qui les détruit à long terme lorsqu’ils ne sont pas plongés dans un milieu vivant. Les prébiotiques sont, quant à eux, tous très humides puisqu’il s’agit de fibres. Il est donc techniquement impossible de mélanger les deux dans une même présentation sans risque d’annuler les effets de l’un ou de l’autre.

C’est pour cette raison que nous avons choisi de formuler un complément alimentaire à base de prébiotiques en parallèle de notre gamme de probiotiques aux actions ciblées Probio+. Complémentaires l’un de l’autre, ils peuvent être pris en même temps, ou bien en décalé pour un meilleur résultat. Dans ce dernier cas, il vaut mieux que vous commenciez par effectuer une cure de probiotiques avant d’entamer votre supplémentation en prébiotiques. Vous trouverez toutes nos références destinées à la santé du microbiote dans notre e-boutique !

L-Gasseri – L’effet ventre plat

Probio+ Intima – L’intimité préservée

Probio+ – La digestion facile

Ces articles peuvent également vous intéresser

À quoi servent les prébiotiques ? Le terme prébiotique désigne en fait un type de fibres dont se nourrissent les probiotiques de la flore intestinale. Il...
Aliments prébiotiques : ce qu’il faut savoir à leur propos Qu’est-ce qu’un prébiotique ? Avant de parler des prébiotiques, rappelons ce qu’est un probiotique. Les probiotiques sont...
Les propriétés des prébiotiques permettent de rester en bonne santé Les prébiotiques sont un type de sucres non digestibles par le corps humain. Ils appartiennent...
Quand prendre des prébiotiques ? Les prébiotiques sont une variété de fibres issues de sucres (polysaccharides et oligosaccharides) qui sont employées par les probiotiques comme nourriture....
Prébiotique ou probiotique : quelle différence ? Les probiotiques vous aident à rester en bonne santé Si vous vous intéressez au domaine de la santé naturelle, vous...
Bienfaits des prébiotiques : quel rôle jouent ces fibres ? Les prébiotiques sont des fibres non digestibles qui servent de nourriture aux probiotiques de votre flore intestinale....
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo