0 0,00

Mycose vaginale et saignement : est-ce normal ?

Apyforme > Articles Santé > Intimité Féminine > Mycose vaginale et saignement : est-ce normal ?
Une mycose intime fait-elle saigner ? Quand faut-il s’inquiéter ? Comment cela se passe si vous avez une mycose et vos règles en même temps ? On vous dit tout sur la mycose vaginale et les saignements !

Mycose vaginale et saignement : ce qu’il faut savoir

Les symptômes habituels de la mycose intime

Lorsque le champignon microscopique Candida albicans se met à proliférer à la surface des muqueuses intimes, provoquant ainsi une mycose, il entraîne pas mal de désagréments. Les symptômes de mycose génitale les plus fréquents sont, en tête de liste, les démangeaisons incessantes du vagin, de l’entrée du vagin et parfois de la vulve et du périnée. Il est quasiment impossible d’avoir une mycose vaginale sans se gratter ! C’est ce que l’on nomme le prurit.

En dehors de ce signe très caractéristique, d’autres manifestations apparaissent, notamment des pertes blanchâtres particulièrement épaisses, qui font penser au lait caillé. Elles sont normalement inodores, mais sont tout à fait différentes de vos sécrétions vaginales habituelles. En cas de candidose vaginale ou vulvaire, vous pouvez aussi souffrir d’une inflammation et de brûlures de la vulve et du vagin. Cette vaginite peut être source de douleurs durant les rapports sexuels, tandis que la vulvite rendra la miction (le moment où vous urinez) parfois douloureuse.

Voilà pour les principaux symptômes de mycose vulvo-vaginale !

Est-ce qu’une mycose vaginale peut faire saigner ?

Normalement, une mycose ne fait qu’engendrer des irritations et démangeaisons dans la zone intime accompagnées de pertes blanches. Cependant, si vous passez votre temps à vous gratter, et à plus forte raison si vous n’hésitez pas à utiliser vos ongles, vous risquez de provoquer des lésions cutanées. Et comme toute blessure, celles-ci peuvent saigner. Il y a malgré tout peu de chances pour que cela dépasse le stade du saignottement.

Cela dit, si la situation est assez inconfortable pour que vous vous grattiez jusqu’au sang, il faut agir rapidement et mettre un traitement antimycosique en place, voire consulter votre médecin traitant si les troubles perdurent. Si vos saignements sont abondants et durent dans le temps, il est également impératif de prendre rendez-vous avec votre généraliste ou votre gynécologue pour faire le point sur vos soucis, éliminer des causes de saignements potentiellement graves et débuter un traitement adapté.

Mycose vaginale et saignements d’origine hormonale : comment cela se passe ?

Saigner durant une mycose est parfois normal

Nous ne l’avons pas évoqué jusqu’ici, mais il est évidemment tout à fait normal de saigner durant la mycose pour des raisons hormonales. Le fait de souffrir d’une candidose ne vous empêche en rien d’avoir vos règles ou de faire du spotting (saignements très légers) au cours de l’ovulation. Si vous êtes enceintes, restez tout de même vigilante à la quantité et à la fréquence des saignements, même légers, qui pourraient indiquer un problème lié à votre grossesse. N’hésitez pas à consulter votre gynécologue obstétrique au moindre doute.

Traitement de la mycose vaginale et saignements menstruels

Si vous souffrez de mycose et que vous avez vos règles, vous pouvez très bien débuter le traitement à l’aide d’un ovule vaginal et d’une crème antimycosique. Vous pouvez aussi attendre la fin de vos menstruations si cela vous paraît plus commode. Mais, le point auquel il faut que vous soyez particulièrement vigilante durant cette période est votre hygiène.

À quoi faire attention pendant les règles ?

Les règles font partie des facteurs favorisant l’apparition et le développement de la mycose pour plusieurs raisons. En premier lieu, elles modifient le pH de votre zone intime, la rendant moins acide, ce qui plaît énormément à Candida albicans. De plus, les hormones sécrétées durant la période menstruelle favorisent la production de glycogène au niveau des parois vaginales. Or, les champignons C. albicans sont friands de ce type de sucre. Enfin, le port de protections hygiéniques asséchantes (les tampons et serviettes, notamment) contribue à entretenir un environnement propice à la prolifération des levures.

Pour minimiser le risque de mycose, veillez à réaliser une toilette intime régulière, mais pas excessive pour ne pas altérer votre flore intime. Constituée de lactobacilles, des ferments lactiques probiotiques, celle-ci est chargée de défendre votre vagin et votre vulve contre les microbes, virus et levures, dont Candida albicans. Il faut donc la préserver au maximum.

Afin de soutenir son efficacité et de limiter le risque de prolifération de C. albicans durant vos règles, vous pouvez avoir recours à un complément alimentaire à base de probiotiques, comme notre formule Probio+ Intima. Composée de 4 souches ciblées, elle vous aide à rétablir et maintenir l’équilibre du microbiote en toutes circonstances. Retrouvez-la dans notre boutique en ligne.

Probio+ Intima

Bien-être féminin

Soulage, protège et rétablit l'équilibre de votre intimité

19,90

Probio+ Intima – L’intimité préservée

Ces articles peuvent également vous intéresser

Microbiote et perte de poids : que disent les études ? De nombreuses études sont menées au sujet des probiotiques. Certaines d’entre elles se sont concentrées sur...
Flore intestinale déséquilibrée : traitement et habitudes alimentaires à mettre en place Pourquoi l’équilibre de la flore intestinale est-il perturbé ? La flore intestinale, ou microbiote, est...
Comprendre la dysbiose intestinale Qu’est-ce qu’une dysbiose ? Le mot dysbiose désigne le déséquilibre d’un microbiote, l’autre nom de la flore. Le microbiote intestinal est l’ensemble...
Microbiote : définition et généralités En médecine, un microbiote est un écosystème vivant abrité par certaines zones du corps humain. On lui donne également le nom...
Le microbiote intestinal, un écosystème essentiel dans le corps humain Qu’est-ce qu’un microbiote ? Le mot microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivants qui cohabitent en équilibre...
Le point sur les probiotiques de la flore intestinale Probiotiques est le nom générique par lequel on désigne les bonnes bactéries d’un microbiote. Cet écosystème...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo