0 0,00

La mélatonine : la molécule du sommeil à connaître

Apyforme > Articles Santé > Stress & Sommeil > La mélatonine : la molécule du sommeil à connaître
Aidant à accélérer l’endormissement et à maintenir un sommeil profond toute la nuit, la mélatonine peut être qualifiée de molécule du sommeil. On la surnomme d’ailleurs couramment “hormone du sommeil”. Voici ce qu’il faut savoir sur son rôle dans l’organisme, sa synthèse et sur l’intérêt de la prendre en supplémentation.

En quoi la mélatonine est-elle la molécule du sommeil ?

La mélatonine est produite quotidiennement par notre cerveau à partir de la sérotonine, elle-même synthétisée à partir du L-tryptophane, un acide aminé. Elle est fabriquée la nuit par la glande pinéale (l’épiphyse) et renseigne le système nerveux directement en lui “disant” que c’est le moment de dormir. Ce neurotransmetteur est également couramment appelé hormone du sommeil, du fait de son rôle primordial dans l’endormissement. Elle sert principalement à synchroniser notre rythme circadien (alternance veille/sommeil) avec le cycle jour/nuit du lieu où l’on vit.

La mélatonine est synthétisée à partir du moment où l’œil, et donc le cerveau, perçoit une baisse de luminosité. Elle n’est donc pas uniquement fabriquée la nuit à strictement parler, mais est produite en cas d’obscurité prolongée. Dans la plupart des cas, elle est sécrétée le soir pour favoriser l’endormissement et atteint un pic sanguin aux environs de 3 h ou 4 h du matin. Elle diminue ensuite petit à petit jusqu’au matin pour préparer le réveil et l’état de veille à venir.

L’absence de mélatonine ou un taux faible dans le sang aux heures pendant lesquelles vous êtes censé dormir rime généralement avec troubles du sommeil. En effet, si votre système nerveux ne reçoit pas le message qu’il fait nuit, il n’adapte pas son activité et maintient les processus biologiques liés à l’état de veille. Il en résulte des difficultés d’endormissement, des réveils nocturnes, des nuits trop courtes et un réveil compliqué le matin venu. En bref, un déficit de mélatonine est synonyme d’insomnie et de manque de sommeil.

 

Comment favoriser la synthèse normale de la mélatonine ?

Pour favoriser la fabrication de la mélatonine, il est important de ne pas trop s’exposer à des lumières intenses en fin de journée, pour que votre système nerveux ne confonde pas le jour et la nuit. Parmi les lumières à éviter, il y a bien sûr les éclairages forts, de type industriel, mais surtout la lumière bleue des écrans LED qui a tendance à trop stimuler le cerveau. Préférez les éclairages tamisés et évitez de regarder la télé ou de vous servir d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur dans l’heure qui précède le coucher.

Comme la mélatonine ne peut pas être fabriquée en l’absence de sérotonine, il faut également faire en sorte que ce neurotransmetteur soit lui aussi produit normalement si vous souhaitez prévenir les insomnies. Contrairement à la mélatonine, la sérotonine est produite en cours de journée. Liée aux mécanismes qui concernent l’état de veille, elle est libérée en fonction de votre activité physique. Pour qu’il y en ait assez dans l’organisme, il faut donc vous exposer suffisamment à la lumière du jour, mais également rester en mouvement. Et comme la sérotonine est impliquée dans la régulation de l’humeur, c’est aussi bon pour votre moral !

En bref, pour favoriser la synthèse de la molécule du sommeil, notre amie la mélatonine, il faut garder des rythmes biologiques respectant l’alternance jour/nuit.

 

Pallier le manque de mélatonine grâce à un complément alimentaire

La prise de compléments alimentaires de mélatonine peut aider les personnes qui souffrent d’un manque de mélatonine à resynchroniser leur cycle de sommeil avec des horaires de coucher et de lever optimaux. Elle est donc recommandée aux insomniaques qui ne parviennent plus à trouver le sommeil, mais aussi aux voyageurs qui subissent les effets du décalage horaire lorsqu’ils traversent plusieurs fuseaux horaires.

À noter : la mélatonine n’est pas un somnifère, elle ne possède pas d’action hypnotique ou sédative en elle-même. Elle n’aura que peu d’efficacité si vos troubles du sommeil sont liés à des facteurs tels que l’anxiété, une dépression, une pathologie douloureuse ou encore un environnement bruyant.

Chez Apyforme, nous vous proposons un supplément de mélatonine sans dépendance, ni accoutumance, ni somnolence en cours de journée dont les effets sont optimisés par l’association avec l’actif breveté naturel aXivite. Ce biosimilaire de la capsaïcine agit comme un amplificateur de la mélatonine et contribue à accélérer, mais aussi à allonger ses effets bénéfiques, pour vous aider à retrouver un sommeil serein plus rapidement.

Mélatonine Végétale

Stress & Sommeil

Contribue à réguler le cycle veille sommeil

19,90

Ces articles peuvent également vous intéresser

La mélatonine fait-elle grossir ? Aucune étude ne permet à ce jour de dire que la mélatonine fait grossir. Bien au contraire, elle semble plutôt faire...
Manque de mélatonine et sommeil À quoi sert la mélatonine ? La mélatonine, c’est la fameuse hormone du sommeil. Il s’agit d’un neurotransmetteur qui communique avec...
Peut-on obtenir de la mélatonine sans ordonnance ? La mélatonine est un neurotransmetteur que le cerveau synthétise durant la nuit pour faciliter et maintenir l’endormissement. Il...
Comment agit l’hormone du sommeil ? Lorsque tout va bien, notre cycle veille/sommeil (ou cycle circadien) se cale généralement sur l’alternance jour/nuit. Cette synchronisation n’est pas...
Mélatonine et sommeil : quel est le lien ? La mélatonine est une hormone qui joue le rôle de neurotransmetteur de manière à communiquer des informations au...
En quoi la mélatonine est-elle la molécule du sommeil ? La mélatonine est produite quotidiennement par notre cerveau à partir de la sérotonine, elle-même synthétisée à...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo