0 0,00

Découvrez 3 remèdes de grands-mères pour éviter les infections vaginales

Apyforme > Articles Santé > Intimité Féminine > Découvrez 3 remèdes de grands-mères pour éviter les infections vaginales
Soulager les troubles touchant la zone intime ne nécessite parfois pas grand chose de plus que ce que vous avez déjà dans vos placards. Et cela, nos grands-mères le savaient bien ! Voici 3 de leurs remèdes préférés.

Remède de grand-mère n° 1 : le yaourt

Le vagin, l’entrée du col de l’utérus et la vulveRemède de grand-mère sont peuplés de ferments lactiques de la famille des lactobacilles. Ces bactéries probiotiques bénéfiques pour la santé se retrouvent à l’état naturel dans différents aliments fermentés, l’un des plus célèbres étant le yaourt.

L’utilisation de probiotiques par voie vaginale est recommandée par les médecins depuis seulement quelques décennies. Intuitivement, nos grands-mères avaient déjà compris il y a bien longtemps que quelque chose dans le yaourt était en mesure de les aider à régler leurs soucis intimes.

Pour prévenir les infections vaginales, cet aliment peut être simplement consommé par voie orale. Ainsi, il contribue, dans un premier temps, à préserver l’équilibre de la flore intestinale, mais pas uniquement. Comme les bactéries probiotiques voyagent d’un microbiote à l’autre assez facilement, manger des yaourts régulièrement concourt également à conserver une microflore intime saine.

En cas de soucis intimes, il s’utilise aussi en application locale pour favoriser le réensemencement naturel du microbiote vaginal altéré. Comment procéder?? Imbibez simplement un tampon hygiénique ou un morceau de coton propre avec du yaourt, bio de préférence, et insérez-le à l’entrée du vagin. Laissez agir environ 1 heure avant de le retirer. Répétez l’opération 2 fois par jour, pendant 2 semaines.

Remède de grand-mère n° 2 : l’ail

Remède de grand-mèreBeaucoup de remèdes de grands-mères font intervenir l’ail, et le traitement naturel des vaginoses n’y échappe pas. L’ail possède plusieurs qualités le rendant très intéressant pour lutter contre les infections vaginales.

Tout d’abord, il présente des propriétés antimycosiques et antibactériennes, idéales pour combattre les microbes, parasites et champignons susceptibles d’envahir les muqueuses intimes. D’autre part, l’ail est riche en inuline, une fibre prébiotique qui sert de nourriture aux probiotiques et est quasiment indispensable pour qu’ils restent performants.

Tout comme le yaourt, l’ail se consomme par voie orale afin d’enrichir la flore intestinale dans un premier temps, puis la flore intime par « ricochet ». N’hésitez pas à en ajouter dans vos légumes et plats si vous appréciez son goût. Pour un effet plus soutenu, vous pouvez également couper 1 à 2 gousses en petits morceaux que vous laisserez macérer dans un verre d’eau pendant une nuit, puis buvez le contenu de ce verre le matin au réveil.

Attention, peut-être vous a-t-on déjà conseillé d’insérer une gousse d’ail directement dans le vagin afin de venir à bout des démangeaisons et irritations. Bien que cette méthode semble pertinente au premier abord, sachez qu’elle comporte un risque non négligeable de propager des bactéries pathogènes au sein de votre flore intime. N’oubliez pas que l’ail est le bulbe d’une plante qui pousse dans la terre. Cru et potentiellement mal lavé, il constitue un véritable nid à microbes.

Remède de grand-mère n° 3 : le vinaigre de cidre

Comment parler de remèdes de grands-mères, Remède de grand-mèresans évoquer le vinaigre de cidre?? Lui aussi peut être employé en cas d’infection vaginale. S’il est efficace, c’est en grande partie parce que, comme le yaourt, il est issu d’une fermentation et contient donc naturellement des probiotiques. De plus, il aide à maintenir ou à restaurer le pH acide physiologique de la muqueuse génitale.

En application locale, imbibez un simple coton de vinaigre de cidre, de préférence bio et surtout non pasteurisé, puis tamponnez la zone concernée. Vous pouvez également en imprégner un tampon hygiénique que vous laisserez en place dans le vagin durant 1 à 2 heures.

Pratiquer des bains de siège au vinaigre de cidre démontre aussi des effets bénéfiques pour la prévention et le traitement des troubles intimes. Si vous avez le temps de suivre cette routine, diluez 25 cl de vinaigre de cidre dans une bassine d’eau chaude et baignez les lésions pendant une vingtaine de minutes avant de sécher minutieusement, sans rincer. Réalisez les bains une à deux fois par mois en soin préventif ou tous les jours pendant deux semaines en traitement de symptômes présents.

Un petit remède de grand-mère bonus??

Quelle que soit la localisation des soucis qui vous gênent, le froid est l’un des premiers anti-inflammatoires naturels auquel il faut penser. En cas d’inflammation importante des muqueuses, appliquez des compresses d’eau froide sur la zone génitale afin de calmer les sensations d’échauffement.

Ces petits trucs et astuces se révèlent généralement efficaces dans le cas d’infections vaginales aiguës ou peu avancées. Lorsque les troubles intimes récidivent ou sont devenus chroniques, la mise en place de mesures thérapeutiques et préventives est souvent nécessaire. Une prochaine fois, nous vous parlerons des secrets des naturopathes pour chouchouter la flore intime.

Probio+ Intima

Bien-être féminin

Soulage, protège et rétablit l'équilibre de votre intimité

19,90

Probio+ Intima
L’intimité préservée

Ces articles peuvent également vous intéresser

Microbiote et perte de poids : que disent les études ? De nombreuses études sont menées au sujet des probiotiques. Certaines d’entre elles se sont concentrées sur...
Flore intestinale déséquilibrée : traitement et habitudes alimentaires à mettre en place Pourquoi l’équilibre de la flore intestinale est-il perturbé ? La flore intestinale, ou microbiote, est...
Comprendre la dysbiose intestinale Qu’est-ce qu’une dysbiose ? Le mot dysbiose désigne le déséquilibre d’un microbiote, l’autre nom de la flore. Le microbiote intestinal est l’ensemble...
Microbiote : définition et généralités En médecine, un microbiote est un écosystème vivant abrité par certaines zones du corps humain. On lui donne également le nom...
Le microbiote intestinal, un écosystème essentiel dans le corps humain Qu’est-ce qu’un microbiote ? Le mot microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivants qui cohabitent en équilibre...
Le point sur les probiotiques de la flore intestinale Probiotiques est le nom générique par lequel on désigne les bonnes bactéries d’un microbiote. Cet écosystème...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo