0 0,00

Comment éviter la récidive d’une mycose ?

Apyforme > Articles Santé > Intimité Féminine > Comment éviter la récidive d’une mycose ?
Vous veillez à votre hygiène intime, vous avez pris le traitement antifongique conseillé par les professionnels de santé, vous faites tout pour prendre soin de votre intimité, mais rien à faire, la mycose récidive toujours ! Comment faire pour mettre fin à ce cercle vicieux ? Existe-t-il une solution naturelle ? On vous dit tout sur les gestes à adopter en cas de mycoses à répétition !

Quand la mycose récidive…

D’où vient la mycose intime ?

Vous connaissez la mycose intime, cette affection qui provoque des brûlures et des démangeaisons au niveau de la vulve et du vagin ainsi que des pertes blanches épaisses. Mais savez-vous quelle en est la cause ? Bien qu’étant à l’origine de troubles très ennuyeux, le responsable de la mycose est microscopique. Il s’agit d’une levure (un champignon) qui s’appelle Candida albicans. Du moins, c’est cette sous-espèce en particulier qui engendre environ 80 % des mycoses chez la femme. En temps normal, on le retrouve en toute petite quantité au sein de la flore intime, mais parfois toutes les conditions sont réunies pour qu’il prolifère et il se met alors à se multiplier par centaines de milliers. Mais qu’est-ce qui fait qu’il s’emballe ainsi ?

Les causes profondes de la mycose génitale

Vos muqueuses vulvaires et vaginales sont protégées quasiment dès la naissance par de bonnes bactéries de la famille des lactobacilles. Il s’agit de ferments lactiques que l’on nomme aussi probiotiques. Au quotidien, elles mettent en place divers mécanismes qui empêchent les microbes, champignons et parasites de s’installer durablement dans votre zone intime.

Mais parfois, elles ne sont plus assez puissantes ou plus assez nombreuses pour accomplir cette importante mission. C’est à ce moment-là que Candida albicans peut envahir votre vulve et votre vagin. Cela arrive, par exemple, lorsque vous prenez des antibiotiques, quand vous avez vos règles, si vous êtes stressée ou en cas de toilette intime inadaptée. Il y a une foule de facteurs qui peuvent conduire à un déséquilibre du microbiote et donc au développement d’une mycose !

Pourquoi je fais des mycoses à répétition ?

Lorsque la mycose est diagnostiquée, ce n’est pas compliqué de la traiter. La stratégie pour se débarrasser de Candida albicans est d’utiliser des substances antifongiques localement, directement sur les muqueuses infectées. Pour cela, votre médecin ou votre pharmacien vous conseillera d’insérer un ovule ou une capsule antimycosique dans votre vagin et d’appliquer une crème contre les levures sur votre vulve. Cela suffit généralement à guérir la mycose.

Mais dans ce cas, pourquoi souffrez-vous à nouveau de troubles intimes quelques jours ou semaines plus tard alors que vous vous êtes traitée avec sérieux ? Eh bien, si le traitement traditionnel de la mycose est très efficace de manière ponctuelle, il ne soigne pas le mal à la racine. Vous vous souvenez ? La véritable cause de l’infection, c’est un déséquilibre du microbiote. Et éradiquer C. albicans, cela ne rétablit pas nécessairement son équilibre et la diversité des souches qui la composent ! Vous l’avez compris, pour régler définitivement vos problèmes de mycose récidivante, c’est sur ce paramètre qu’il faut agir !

Comment empêcher la récidive de mycose ?

Bien qu’elles vous donnent l’impression de ne pas vous en sortir, les récidives de mycose peuvent assez facilement être contrôlées et stoppées pour de bon. Pour cela, il faut veiller à mettre en place une hygiène de vie simple, mais stricte, qui va permettre de conserver un microbiote intime sain tout en évinçant les facteurs favorisant le développement de Candida albicans.

En premier lieu, la lutte contre les champignons se joue sur le terrain, à savoir vos muqueuses intimes. Il faut bien évidemment qu’elles restent propres, mais vous devez les traiter avec douceur pour ne pas détruire les probiotiques qui les défendent. Votre toilette intime doit donc être quotidienne, mais ni excessive (une fois par jour suffit !) ni agressive (pas de produits décapants). Utilisez simplement de l’eau ou un gel lavant gynécologique et jamais d’antiseptiques, sauf sur prescription médicale. Évitez également le port de vêtements trop serrés, de sous-vêtements en matières synthétiques et de protections hygiéniques asséchantes durant vos règles.

Ces précautions vous permettront de protéger votre flore intime, mais elles ne sont pas suffisantes pour la rééquilibrer si les lactobacilles l’ont désertée. Pour y parvenir, il faudra lui apporter des probiotiques via l’alimentation. Pour restaurer plus rapidement son efficacité, il est préférable de miser sur un complément alimentaire. Notre formule probiotique Probio+ Intima est conçue dans ce but. Elle vous procure 4 souches de lactobacilles habituellement présents dans votre microbiote, dont la plus abondante : Lactobacillus crispatus. Elle est idéale pour vous aider à régler les troubles intimes dus à une candidose et mettre fin aux récidives de mycoses qui vous gâchent la vie !

Bien-être féminin

Soulage, protège et rétablit l'équilibre de votre intimité

19,90

Probio+ Intima – L’intimité préservée

Ces articles peuvent également vous intéresser

Quels remèdes contre la mycose sont efficaces ? Le traitement traditionnel Lorsque vous souffrez de mycose intime, votre médecin ou votre pharmacien vous conseille généralement l’utilisation...
D’où viennent les brûlures et démangeaisons de la vulve ? Votre vulve est tapissée de muqueuses relativement sensibles qui peuvent souffrir de brûlures et de démangeaisons....
Mycose vaginale et saignement : ce qu’il faut savoir Les symptômes habituels de la mycose intime Lorsque le champignon microscopique Candida albicans se met à proliférer...
La mycose vaginale est-elle transmissible ? La mycose vaginale est provoquée dans 80 % des cas par une souche de levures, des champignons microscopiques, du nom de...
Soigner une mycose vulvaire : le traitement curatif et symptomatique La mycose vulvaire touche la zone extérieure des parties génitales de la femme, c’est-à-dire la vulve....
Quand la mycose récidive… D’où vient la mycose intime ? Vous connaissez la mycose intime, cette affection qui provoque des brûlures et des démangeaisons au niveau...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo