0 0,00

Collagène végétarien ou collagène d’origine animale : lequel choisir ?

Apyforme > Articles Santé > Beauté > Collagène végétarien ou collagène d’origine animale : lequel choisir ?
Intéressant pour lutter contre les rides, le vieillissement cutané et les gênes articulaires, le collagène peut provenir de diverses sources non utilisables par les personnes végétariennes. En revanche, la membrane d’oeuf qui en contient une grande quantité est compatible avec le mode d’alimentation de ces dernières et dispose de nombreux autres atouts. Voyons ensemble les points communs et différences entre le collagène végétarien et le collagène d’origine animale.

D’où vient le collagène habituellement ?

Le collagène est l’un des éléments constitutifs de nos tissus conjonctifs : os, cartilage osseux, peau, muscles, tendons, ligaments, parois des vaisseaux sanguins, etc. Leur conférant résistance, soutien et fermeté, il est naturellement produit par l’organisme humain, en particulier par les chondrocytes, les ostéoblastes, les cellules épithéliales, les fibroblastes. Dans la Nature, on le retrouve également chez les animaux terrestres et marins, mais pas au sein du règne végétal. 

Afin de compléter les apports alimentaires de collagène, il existe des produits de supplémentation spécifiques. La plupart d’entre eux sont formulés à partir de peptides de collagène issus d’animaux comme le boeuf, le porc, le poulet, certains poissons et crustacés. Ces compléments alimentaires sont donc difficilement consommables par les végétariens et encore moins par les végétaliens.

Vous trouverez peut-être sur le marché des gélules et autres présentations nommées collagène végétal, voire végan. Ces appellations ne sont pas tout à fait justes, car ils sont élaborés à partir de plantes sources de protéines végétales, acides aminés et molécules qui aident à stimuler la production naturelle de collagène dans notre organisme : soja, goji, zinc, L-Lysine, L-proline, etc. En revanche, ils ne renferment pas de collagène et sont loin de contenir la totalité des acides aminés essentiels nécessaires à sa synthèse.

Mais, dans cet article, nous vous parlons d’une autre source de collagène qui est totalement compatible avec l’alimentation végétarienne.

Collagène végétarien VS collagène d’origine animale

La plupart des compléments alimentaires faisant intervenir des ingrédients d’origine animale sont élaborés à partir de collagène bovin ou de collagène marin. De notre côté, nous vous proposons de découvrir un actif breveté naturel et innovant qui peut être consommé dans le cadre d’un régime alimentaire végétarien : la membrane d’oeuf de poule.

Contrairement aux sources de collagène traditionnelles, elle n’est pas extraite de viande rouge ou blanche ni même de poissons ou crustacés. Elle provient uniquement de coquilles destinées au rebut après utilisation des jaunes et blancs d’oeuf par l’industrie agroalimentaire. Le collagène qui en est issu n’est certes pas d’origine végétale, mais il est 100 % éthique et n’a pas contribué à la pêche intensive.

Côté absorption intestinale, là aussi, la membrane d’oeuf est particulièrement intéressante, que l’on soit végétarien ou non. Bien qu’il soit rendu plus assimilable par l’organisme, le collagène hydrolysé classique n’est pas totalement absorbé au cours de la digestion et finit par être éliminé. Celui que contient la membrane d’oeuf, en revanche, montre une biodisponibilité de 100 % !

Les gros avantages de la membrane de coquilles d’oeufs

La membrane de coquille d’oeuf est extrêmement riche en nutriments. C’est la seule source naturelle connue à ce jour qui contient trois types de collagène en même temps. Le collagène de type I qu’elle renferme participe à la santé de la peau et des articulations. Le collagène de type V fait partie des éléments de base des parois cellulaires, notamment au sein de la peau. Le collagène de type X est impliqué dans la formation des os et du cartilage.

Parallèlement, la membrane d’oeuf contient également de l’acide hyaluronique, de l’élastine, de la chondroïtine et de la glucosamine. Mieux encore, elle renferme plus de 500 protéines différentes. Elle est donc particulièrement intéressante pour préserver le confort articulaire ainsi que l’intégrité des tissus, dont la peau.

C’est pour toutes ces raisons que chez Apyforme nous avons choisi la membrane d’oeuf comme base exclusive à nos formules dont les compositions comprennent du collagène. Vous pouvez la retrouver sous le nom d’Ovoderm dans notre complément alimentaire « Multi-collagène » ou sous l’appellation Ovomet dans nos gélules « Articulations ».

Beauté

Souplesse et hydratation de la peau et des articulations

24,90

Multicollagène – La beauté éclatante

Ces articles peuvent également vous intéresser

Repulper le visage avec l’acide hyaluronique Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ? Vous en avez probablement entendu parler autour de vous, l’acide hyaluronique est réputé pour ses...
Acide hyaluronique : bienfaits pour la peau et les articulations L’acide hyaluronique est naturellement présent dans toutes les couches de la peau, en particulier dans le...
Quels sont les soins repulpants visage disponibles sur le marché ? Les raisons de la perte de fermeté cutanée Le but d’un soin repulpant visage est...
Crème à l’acide hyaluronique : dangers et effets secondaires potentiels Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ? Faisant partie des actifs phares de nombreux soins cosmétiques, l’acide hyaluronique est...
Pourquoi prendre un complément alimentaire à base d’acide hyaluronique ? L’acide hyaluronique est l’un des composants majeurs, avec le collagène et l’élastine, de la matrice extra-cellulaire...
Acide hyaluronique : comprimés, capsules, gélules, les diverses formes à prendre par voie orale Pour compléter la synthèse naturelle d’acide hyaluronique par l’organisme, il est possible...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo