0 0,00

Microbiote et cerveau : un lien étroit.

Saviez-vous que le rôle du microbiote va au-delà de la simple digestion ? Qu’en réalité il est impliqué dans de multiples fonctions de l’organisme ? Qu’il participe aussi bien à la gestion du système immunitaire qu’à celle de nos émotions ? Eh bien oui, notre flore intestinale est plus que surprenante et son lien avec notre cerveau est maintenant établi. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on l’appelle notre deuxième cerveau. Si vous vous demandez comment la liaison entre notre ventre et notre cerveau est permise, c’est par ici.

Une communication bidirectionnelle

Vous avez certainement déjà dû entendre les expressions “avoir l’estomac noué”, “ressentir des papillons dans le ventre”, “digérer une information”,… Ces expressions de la vie courante témoignent bien de la communication qu’il existe un lien entre notre cerveau et notre ventre. Seulement en général, nous faisons le lien de manière unidirectionnel, du cerveau vers le ventre. Par exemple, nous avons l’habitude de constater qu’en cas de stress, ou d’émotions fortes, les répercussions nous les ressentions au niveau des intestins : ballonnements, troubles digestifs, perte d’appétit,… Néanmoins, la communication n’est pas à sens unique et à lieu dans les deux directions. Ainsi les “informations” perçues par les intestins sont également en mesure de remonter vers le système nerveux.

Le microbiote : cet organe à part entière

Au niveau de nos intestins, toute l’activité responsable de cette transmission de message est possible sur grâce à notre microbiote. Celui-ci correspond à un ensemble de microorganismes (bactéries, virus, champignons,…) qui peuplent notre tube digestif. La plus grosse partie de ces derniers est située au niveau des intestins. Cette flore intestinale contient des bactéries dont certaines nous sont bénéfiques et d’autres moins. C’est l’équilibre entre ces différentes populations qui permet de nous maintenir en bonne santé. La composition de notre microbiote est propre à chacun d’entre nous, un peu comme les empreintes digitales. Par exemple, il existe des bactéries présentes chez les personnes en bonne santé mais qui sont absentes des microbiotes des personnes dépressives. De la même manière, une altération du microbiote peut avoir des conséquences sur le cerveau et notre moral. Alors comment cette communication a-t-elle lieu ?

Les 4 voies du dialogue intestins-cerveau

Il existe à ce jour principalement 4 voies impliquées dans la connexion bidirectionnelle entre l’intestin et le cerveau :

  • La première est la voie neuronale. Aussi surprenant que cela puisse paraître, nos intestins abritent plus de 200 millions de neurones. Pour vous donner une petite comparaison, c’est autant que dans notre cerveau. A partir des aliments qu’on consomme et notamment ceux riches en fibres, nos bactéries produisent des métabolites qui sont de petites molécules. Ces derniers sont capables de stimuler les neurones intestinaux qui produisent de la sérotonine. Ce neuromédiateur est l’un des plus connus car on le surnomme “l’hormone du bonheur”. Une fois sécrétée, la sérotonine monte donc au cerveau et régule notre humeur, nos émotions et agit sur le stress et l’anxiété.
  • La deuxième voie est celle faisant intervenir la circulation sanguine. Les métabolites produits par notre flore intestinale peuvent également passer directement dans le sang et aller agir sur notre cerveau.
  • Le troisième axe passe par le nerf vague. Grâce à la production de métabolites, ce dernier transmet différents messages au cerveau.
  • La quatrième voie est celle du système immunitaire. Nos intestins contiennent 70% des cellules de notre système immunitaire. Les petites molécules sécrétées par notre microbiote activent les cellules du système immunitaire qui produisent à leur tour des messagers qui interviennent également au niveau du système nerveux central.

Mais que se passe-t-il lors d’un déséquilibre de notre microbiote ?

Vous comprenez mieux le rôle central du microbiote intestinal sur notre état mental ? Des études ont montré que des déséquilibres de notre flore (dysbiose) avaient des répercussions sur notre équilibre émotionnel. Les causes d’une telle altération peuvent être une mauvaise alimentation, du stress, la prise d’antibiotiques, certaines pathologies, le tabac, l’alcool, l’obésité,… Ces facteurs sont responsables d’une modification de la population bactérienne de notre microbiote. Ainsi certains types de bactéries auront tendance à être majoritairement présents alors que d’autres seront amenés à disparaître. Ceci a pour conséquence d’impacter la production de métabolites. Le dialogue entre le microbiote et le cerveau est donc altéré, amenant à des perturbations de l’humeur comme le stress et l’anxiété.

Des probiotiques pour favoriser la sérénité ?

Il est possible de repeupler sa flore intestinale en bonnes bactéries, ciblées pour leur action sur le bien-être, pour gagner en sérénité. Découvrez notre formule Probio Zen qui agit sur votre microbiote.

Sans oublier qu’un microbiote en bonne santé, c’est moins de gênes digestives et donc moins de stress et plus de bonne humeur !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les probiotiques, qu’est ce que c’est ? Pendant longtemps considérées comme ennemies, il est maintenant de plus en plus évident que les bactéries contribuent à...
Petit rappel : qu’est-ce que le microbiote ? Le microbiote ou « flore intestinale » c’est cet ensemble de micro-organismes (bactéries, levures, champignons, virus,…) vivant en symbiose...
Des formules qui correspondent à nos valeurs Avant toute chose, notre priorité est de vous proposer des solutions naturelles, de qualité, efficaces, respectueuses de l’environnement...
# Veillez à ne pas manquer de vitamines et de minéraux C’est bien connu, les vitamines et minéraux ont un rôle vital pour le bon...
Dormir comme un loir, c’est bon pour la santé ! Que se passe-t-il quand on s’endort ? Lorsqu’on commence à s’assoupir nous perdons en vigilance,...
Une communication bidirectionnelle Vous avez certainement déjà dû entendre les expressions “avoir l’estomac noué”, “ressentir des papillons dans le ventre”, “digérer une information”,… Ces expressions...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo