0 0,00

Spiruline : dangers éventuels, contre-indications et effets secondaires

Apyforme > Articles Santé > Vitalité & Energie > Spiruline : dangers éventuels, contre-indications et effets secondaires
Considérée comme un super-aliment, la spiruline présente de nombreux bienfaits pour la santé et possède un profil nutritionnel exceptionnel. Mais si sa grande richesse en nutriments est appréciable, peut-on malgré tout l’employer sans aucun risque?? Le point sur la spiruline et ses dangers potentiels.

Spiruline : danger potentiel et contre-indications

Riche en protéines, vitamines, minéraux, acides gras oméga 6 et pigments antioxydants (phycocyanine), la spiruline est souvent préconisée en santé naturelle comme complément alimentaire en gélules, en poudre ou en comprimés. Cette algue bleue qui s’épanouit en eau douce représente, en effet, un véritable super-cocktail nutritionnel aux multiples effets bénéfiques, notamment pour l’immunité. Cependant, comme tout principe actif, qu’il soit d’origine végétale ou non, elle doit être manipulée avec précaution dans certains cas.

Avant d’en consommer, il est préférable de demander l’avis d’un médecin pour les patients sous traitement anticoagulant, la spiruline étant riche en vitamine K1. De plus si vous suivez un régime sans sel assez strict, pensez à tenir compte de l’apport en sodium procuré par la spiruline (en moyenne, 2 g pour 100 g). Cette micro-algue est également déconseillée aux personnes souffrant de phénylcétonurie, car elle constitue une source de phénylalanine, un acide aminé que l’organisme accumule en excès au cours de cette pathologie.

Les personnes possédant un terrain allergique doivent aussi être vigilantes, des cas d’allergies ayant été rapportés avec la spiruline. Pour cette raison, évitez la consommation de compléments alimentaires en renfermant si vous avez déjà fait une mauvaise réaction à des algues, comme la chlorella, par exemple. En cas d’allergie à l’iode ou de maladie thyroïdienne, la spiruline ne présente pas plus de danger qu’un autre végétal, puisqu’elle ne contient pas d’iode, dans la mesure où il ne s’agit pas d’une algue marine.

Effets secondaires de la spiruline

En dehors des contre-indications mentionnées, la spiruline ne présente que peu d’effets indésirables. Assez rarement, les personnes les plus sensibles à son action peuvent ressentir des maux de tête ou des troubles gastro-intestinaux (ballonnements, constipation, diarrhée). À dose thérapeutique, ces symptômes ne sont que passagers et disparaissent à l’arrêt de la supplémentation ou lorsque l’organisme s’est adapté à la consommation de l’algue. Un autre effet « indésirable », mais sans gravité, de la spiruline se manifeste par un changement de la coloration des selles, qui prennent une teinte légèrement bleutée, verte ou noire en raison de sa richesse en pigments de couleur bleu-vert.

Du fait de sa grande concentration en protéines, oligo-éléments et vitamines, la spiruline peut avoir tendance à fatiguer les organes qui servent de « filtres » à l’organisme comme le foie ou les reins. C’est pourquoi l’on conseille généralement de débuter une cure de spiruline de manière progressive, de manière à laisser le corps s’habituer à sa consommation. De plus, elle aide à détoxifier l’organisme, ce qui a pour effet d’entraîner la libération de toxines qui doivent être éliminées par les urines, les selles ou la transpiration.

Comment choisir une spiruline sans danger??

Le plus grand danger de la spiruline réside dans sa provenance. Certaines enquêtes sur les compléments alimentaires ont en effet révélé que les extraits d’algues les moins qualitatifs étaient contaminés par des substances toxiques, tels que des métaux lourds (mercure, plomb), de l’arsenic, des hydrocarbures, ou encore des salmonelles. Les produits concernés contiennent généralement de la spiruline provenant d’Asie, dont la traçabilité n’est pas parfaitement établie.

Pour éviter tout danger lié à une contamination de la spiruline, tournez-vous vers des fabricants de compléments alimentaires sérieux qui ont à coeur de vous fournir un produit de haute qualité. Privilégiez les revendeurs qui peuvent vous communiquer l’analyse bactériologique et nutritionnelle de la spiruline qu’ils emploient et qui ont eux-mêmes opté pour des circuits courts et contrôlés. Assurez-vous de la traçabilité des ingrédients et choisissez de préférence une spiruline bio, comme celle d’Apyforme. Sachez qu’il existe des producteurs de spiruline français qui cultivent leurs algues de manière saine et éthique, selon les principes de l’agriculture biologique.

Bonne pour le système immunitaire et idéale pour retrouver du tonus, la spiruline fait partie des super-aliments qui peuvent être consommés sans danger, tant que vous respectez ses contre-indications, sa posologie et sélectionnez un complément alimentaire dûment tracé.

Vitamines et Minéraux

Double action nutritive et antioxydante

24,90

Ces articles peuvent également vous intéresser

Il y a un risque de dépendance à la mélatonine : Vrai ou Faux ? FAUX ! La mélatonine est une hormone sécrétée naturellement par notre cerveau. Le...
La vitamine H, l’un des autres noms de la vitamine B8 La vitamine H est l’un des nombreux autres noms de la vitamine B8. On l’appelle également...
Biotine : quels dangers lui sont liés ? La biotine est une vitamine hydrosoluble (soluble dans l’eau) de la famille des vitamines B. Il s’agit plus précisément...
Où trouver de la biotine dans les aliments ? La biotine est l’un des noms donnés à la vitamine B8, autrefois appelée coenzyme R et nommée vitamine B7...
Biotine : posologie, apports journaliers recommandés et produits adaptés Quelle quantité de biotine par jour ? La biotine est une vitamine du groupe B (B8) naturellement produite...
Biotine : composition des compléments alimentaires et suppléments en comprimés Avant toute chose, qu’est-ce que la biotine ? La biotine est une vitamine B. Autrefois appelée vitamine...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo