0 0,00

Quels sont les remèdes contre les mycoses ?

Apyforme > Articles Santé > Intimité Féminine > Quels sont les remèdes contre les mycoses ?
Il n’est en principe pas très grave d’avoir une mycose, mais celle-ci peut vite être gênante. Source de troubles intimes ou digestifs, de démangeaisons cutanées et d’irritations, elle est à la fois la conséquence et la cause d’une baisse d’efficacité des défenses naturelles de l’organisme. Mais comment s’en débarrasser ? On vous dit tout sur les remèdes contre la mycose, des plus classiques aux plus naturels.

Quels remèdes contre la mycose sont efficaces ?

Le traitement traditionnel

Lorsque vous souffrez de mycose intime, votre médecin ou votre pharmacien vous conseille généralement l’utilisation d’une crème antimycosique à appliquer sur les muqueuses externes, au niveau de la vulve chez la femme, ou du gland chez l’homme. Comme chez la femme le vagin peut aussi être touché, cette crème antifongique est le plus souvent accompagnée par l’emploi d’un ovule intravaginal, une sorte de suppositoire à insérer dans le vagin. Celui-ci libère ses principes actifs anti-mycose pour détruire le champignon Candida albicans qui en est responsable.

Lorsque la mycose s’étend également au niveau de la langue, de la gorge et/ou de la région anale, il y a de fortes chances pour qu’elle concerne tout le tube digestif. Votre médecin vous prescrira alors un traitement antifongique sous forme de gélules ou de solution liquide à prendre par voie orale.

Les alternatives naturelles

Si vous n’êtes pas adepte de la médecine allopathique, il existe aussi des actifs naturels qui permettent de traiter la mycose efficacement. Certaines huiles essentielles sont notamment réputées pour leur excellente action antifongique. C’est le cas de celles de tea tree, de lavande vraie, de thym à thymol, d’origan ou encore de cannelle de Chine. Évidemment, il ne s’agit pas de faire un cocktail de toutes ces huiles à l’aveuglette pour régler la situation !

Les huiles essentielles doivent être minutieusement choisies et dosées avec précision pour ne pas risquer d’aggraver votre problème. Pour connaître les bonnes règles d’utilisation, mieux vaut consulter un naturopathe ou un aromathérapeute. D’autres ingrédients naturels sont aussi intéressants pour lutter contre les mycoses, comme l’huile de coco riche en acide caprylique, l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP), la propolis, le vinaigre de cidre ou encore le bicarbonate de soude.

Sachez cependant que, que vous choisissiez le protocole de soin classique ou une alternative naturelle, ce type de traitement ne marche que pour éliminer Candida albicans de la zone, mais ne préviendra pas son retour si vous ne changez pas certaines choses dans vos habitudes.

Protégez votre flore intime et digestive pour prévenir les mycoses

La mycose, qu’elle soit génitale ou digestive, est toujours due à un déséquilibre du microbiote. Celui-ci peut s’installer suite à la prise de médicaments tels que les antibiotiques ou les corticoïdes, en cas de stress ou à cause de mauvaises habitudes alimentaires. Pour diverses raisons, ces facteurs favorisent la destruction des probiotiques de la flore digestive comme de la flore intime. Or, ce sont eux qui défendent la zone contre Candida albicans. Une fois le champignon éliminé, ils ne reviennent pas forcément d’eux-mêmes si votre alimentation ou votre hygiène ne sont pas propices à leur évolution.

Pour protéger votre flore, veillez à faire votre toilette intime quotidiennement, mais il est inutile de la réaliser plusieurs fois par jour, car cela décaperait vos muqueuses et ne ferait qu’empirer la situation. Choisissez un produit à la formule gynécologique spécifiquement élaboré pour prendre soin de votre intimité. Côté alimentation, en période de mycose, il est intéressant de réduire votre consommation de sucre, car les champignons en sont friands. Parallèlement, augmentez la quantité de fibres végétales que vous mangez, car elles sont riches en prébiotiques, des substances nutritives qui contribuent à la croissance des probiotiques.

Pour favoriser le réensemencement de la flore digestive et de la flore intime qui sont étroitement liées, misez tout sur les produits laitiers fermentés (fromage, yaourts, fromage blanc, etc.), les boissons fermentées, les légumes lactofermentés (choucroute), etc. Cela étant dit, le meilleur moyen pour apporter de bons probiotiques de manière ciblée à votre microbiote est de prendre un complément alimentaire spécifiquement formulé dans ce but.

Les probiotiques, le seul remède contre la mycose intime qui marche à long terme

Les probiotiques peuvent être apportés par l’alimentation, mais il est compliqué de savoir quelles souches et quelles quantités vous en consommez à chaque repas. En vous tournant vers un complément alimentaire à base de probiotiques, vous vous assurez de trouver un nombre conséquent de ferments lactiques bons pour la flore intestinale ou la flore intime selon le microbiote que vous visez. Pour vous aider à rétablir l’équilibre de votre microflore, nous avons mis au point la formule Probio+ ciblée sur les besoins du microbiote digestif et la formule Probio+ Intima qui cible plus précisément le microbiote vaginal.

Composés de souches de probiotiques aux effets documentés et naturellement présents dans les microbiotes de destination, les compléments alimentaires Probio+ sont parfaits pour retrouver des défenses naturelles efficaces et constituent un remède contre la mycose qui marche à long terme. Leur consommation contribue à prévenir la candidose et ses récidives grâce à un apport important de bactéries probiotiques. Retrouvez-les dans notre boutique en ligne.

Bien-être féminin

Soulage, protège et rétablit l'équilibre de votre intimité

19,90

Probio+ Intima – L’intimité préservée

Ces articles peuvent également vous intéresser

Quels remèdes contre la mycose sont efficaces ? Le traitement traditionnel Lorsque vous souffrez de mycose intime, votre médecin ou votre pharmacien vous conseille généralement l’utilisation...
D’où viennent les brûlures et démangeaisons de la vulve ? Votre vulve est tapissée de muqueuses relativement sensibles qui peuvent souffrir de brûlures et de démangeaisons....
Mycose vaginale et saignement : ce qu’il faut savoir Les symptômes habituels de la mycose intime Lorsque le champignon microscopique Candida albicans se met à proliférer...
La mycose vaginale est-elle transmissible ? La mycose vaginale est provoquée dans 80 % des cas par une souche de levures, des champignons microscopiques, du nom de...
Soigner une mycose vulvaire : le traitement curatif et symptomatique La mycose vulvaire touche la zone extérieure des parties génitales de la femme, c’est-à-dire la vulve....
Quand la mycose récidive… D’où vient la mycose intime ? Vous connaissez la mycose intime, cette affection qui provoque des brûlures et des démangeaisons au niveau...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo