0 0,00

Quand prendre des prébiotiques ?

Apyforme > Articles Santé > Bien-être digestif > Quand prendre des prébiotiques ?
Les prébiotiques et les probiotiques sont complémentaires l’un de l’autre. Les utiliser tous les deux en supplémentation peut vous aider à rétablir l’équilibre de votre flore intestinale, elle-même impliquée dans vos défenses immunitaires. Mais, quand prendre des prébiotiques exactement ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir pour une cure réussie !

Quand prendre des prébiotiques ?

Les prébiotiques sont une variété de fibres issues de sucres (polysaccharides et oligosaccharides) qui sont employées par les probiotiques comme nourriture. Les probiotiques sont bien sûr les bonnes bactéries de votre microbiote intestinal, ou flore intestinale, chargées d’améliorer les processus digestifs et de faire barrage aux micro-organismes pathogènes pouvant passer par les intestins (virus, microbes, champignons microscopiques, allergènes, etc.).

On les trouve naturellement au sein de l’alimentation, par exemple dans le miel, dans les fruits et légumes (banane, kiwi, poireau, asperge, ail, oignon, etc.), dans les légumineuses ou encore dans certains oléagineux.

La supplémentation chez les personnes qui mangent peu de fibres

Si vous ne mangez jamais le type d’aliments que nous venons de citer, il se peut que les probiotiques de votre flore aient du mal à se développer de manière satisfaisante. Les prébiotiques ne leur sont pas indispensables, mais ils contribuent fortement à stimuler leur croissance. Ils permettent également de produire des acides gras à chaîne courte importants pour la santé, notamment sur le plan cardiovasculaire. Dans ce cas, suivre une cure de prébiotiques peut s’avérer intéressant.

Pourquoi vous supplémenter en prébiotiques si vous avez une alimentation équilibrée ?

Si vous veillez à garder une alimentation variée et équilibrée comprenant des aliments riches en fibres, il n’est pas forcément nécessaire d’augmenter l’apport en prébiotiques à l’aide d’un produit de supplémentation. Sauf dans certains cas !

Si vous faites attention à la santé de votre flore intestinale, vous savez déjà probablement que celle-ci est assez fragile et peut vite être perturbée par la prise de certains médicaments, par le stress ou par la fatigue. S’il est nécessaire de reconstituer la population bactérienne du microbiote, il sera utile de prendre un complément alimentaire, à base lactobacilles et bifidobactéries par exemple, puis de nourrir ces bonnes bactéries à l’aide de prébiotiques. C’est à ce moment-là que consommer un supplément en gélule ou en poudre prend tout son sens.

Peut-on prendre des prébiotiques en même temps qu’un traitement médicamenteux ?

Sauf interdiction formelle de votre médecin, il n’y a pas de contre-indication particulière à prendre des prébiotiques en même temps qu’un médicament allopathique, homéopathique ou autre. Mais qu’en est-il pour les traitements qui ont un effet délétère sur la flore digestive, comme les antibiotiques, les corticoïdes ou les immunosuppresseurs ?

En réalité, si ces types de molécules réduisent l’efficacité du microbiote, c’est parce qu’ils favorisent la destruction des bonnes bactéries et levures qui la composent. Comme il s’agit de micro-organismes vivants, ils sont très sensibles à l’action de ces médicaments. En revanche, les prébiotiques étant des fibres, ils ne subissent pas ce genre de désagréments et n’entraînent pas d’effets secondaires indésirables. Il est donc tout à fait possible de les prendre en même temps qu’un autre traitement médicamenteux. Toutefois, il semble plus intéressant d’y avoir recours en parallèle d’une supplémentation à base de probiotiques.

Quand prendre des prébiotiques lorsque l’on veut aussi prendre des probiotiques ?

Si vous souhaitez optimiser les effets de votre cure de probiotiques en employant un supplément de prébiotiques, vous obtiendrez de meilleurs résultats en décalant légèrement la prise des deux produits. Dans l’idéal, il est préférable de débuter en premier votre supplémentation en probiotiques, par exemple avec l’une de nos formules Probio+, puis d’utiliser des prébiotiques pour renforcer votre flore une fois qu’elle a été réensemencée.

Rien ne vous empêche ensuite de suivre les deux cures en parallèle, mais évitez les produits comprenant à la fois des prébiotiques et des probiotiques. L’humidité des fibres nuit à la conservation des ferments lactiques et les détruit à moyen terme. Pour compléter votre programme de supplémentation à base de probiotiques, vous pouvez vous tourner vers un complément alimentaire qui ne contient que des prébiotiques, comme notre formule mise au point à partir d’un extrait de kiwi gold breveté aux effets documentés. Retrouvez-le dans notre e-boutique !

L-Gasseri
L’effet ventre plat

Probio+ Intima
L’intimité préservée

Probio+
La digestion facile

Ces articles peuvent également vous intéresser

À quoi servent les prébiotiques ? Le terme prébiotique désigne en fait un type de fibres dont se nourrissent les probiotiques de la flore intestinale. Il...
Aliments prébiotiques : ce qu’il faut savoir à leur propos Qu’est-ce qu’un prébiotique ? Avant de parler des prébiotiques, rappelons ce qu’est un probiotique. Les probiotiques sont...
Les propriétés des prébiotiques permettent de rester en bonne santé Les prébiotiques sont un type de sucres non digestibles par le corps humain. Ils appartiennent...
Quand prendre des prébiotiques ? Les prébiotiques sont une variété de fibres issues de sucres (polysaccharides et oligosaccharides) qui sont employées par les probiotiques comme nourriture....
Prébiotique ou probiotique : quelle différence ? Les probiotiques vous aident à rester en bonne santé Si vous vous intéressez au domaine de la santé naturelle, vous...
Bienfaits des prébiotiques : quel rôle jouent ces fibres ? Les prébiotiques sont des fibres non digestibles qui servent de nourriture aux probiotiques de votre flore intestinale....
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo