0 0,00

Obésité et flore intestinale sont-elles liées ?

Apyforme > Articles Santé > Bien-être digestif > Obésité et flore intestinale sont-elles liées ?
On sait aujourd’hui que la flore intestinale est propre à chacun. Personne ne possède le même microbiote que son voisin. Types de souches, quantité de bactéries probiotiques, répartition exacte de celles-ci, tous ces paramètres varient d’un individu à l’autre. Forts de ce constat, les scientifiques se sont penchés sur les différences entre le microbiote d’une personne en surpoids et celui d’une personne mince. Les résultats de leurs recherches indiquent qu’il y a bien un lien entre obésité et flore intestinale. Faisons le point sur ce que l’on sait à ce sujet.

Obésité et flore intestinale : quel est le lien ?

Une flore intestinale en bonne santé compte de nombreuses espèces bactériennes

La flore intestinale ne se résume pas à une vaste population de bactéries cohabitant pour notre plus grand bien. Elle se compose de trois grandes familles de bactéries : les firmicutes (à laquelle appartiennent les lactobacilles, les streptocoques et les lactocoques notamment), les bacteroidetes et les actinobactéries (comprenant entre autres les bifidobactéries).

Plusieurs études se sont penchées sur la composition du microbiote des personnes obèses en comparaison de celui des personnes non obèses. Plusieurs ont montré que la flore intestinale de la plupart des personnes souffrant d’obésité était peu diversifiée. Cela signifie qu’elle ne compte que peu d’espèces bactériennes différentes, sachant qu’un microbiote sain en contient environ 150.

Ce point semble également lié à de plus forts risques de développer un diabète de type 2 ou de souffrir de maladies cardiovasculaires. Le même groupe de personnes a suivi un régime pauvre en calories à l’issue duquel, on a pu constater, d’une part, une diminution du poids corporel, mais aussi une augmentation de la diversité des souches bactériennes probiotiques au sein de leur microbiote.

Une flore dont les effets se font ressentir immédiatement

Des études menées sur les souris ont montré que lorsqu’on transfère la flore intestinale d’une souris obèse sur une souris mince et dépourvue de microflore, cette dernière prend du poids alors qu’elle consomme le même type d’aliments qu’auparavant. L’inverse est aussi parlant, puisqu’en greffant le microbiote intestinal de souris non obèses à des souris en surpoids, celles-ci commencent à maigrir.

Il s’avère que, selon le type de bactéries probiotiques que contient la flore intestinale, la dépense énergétique de l’organisme peut varier. Certaines compositions favorisent le stockage des graisses, tandis que d’autres stimulent la dépense calorique. Cela signifie donc que le microbiote digestif joue un rôle dans le métabolisme énergétique, bien que l’on ne sache pas encore précisément de quelle façon.

Microbiote intestinal et nutrition

Les ferments lactiques du microbiote contribuent à l’assimilation des nutriments, à la synthèse de certains composés tels que les acides gras ou encore au métabolisme des graisses et des sucres. Étant donné le rôle primordial que jouent toutes ces molécules dans notre organisme, il existe là aussi des pistes à explorer pour mieux comprendre les liens entre obésité et flore intestinale. D’autre part, certains probiotiques semblent avoir un effet sur le sentiment de satiété et concourent donc à la régulation de l’appétit.

Gestion des émotions, obésité et flore intestinale

De nombreuses publications suggèrent que le microbiote joue un rôle dans la gestion des émotions, et en particulier dans la régulation du stress et de l’anxiété. Or, on sait que l’obésité n’est pas seulement une question d’alimentation trop riche ou trop abondante, mais revêt aussi un aspect psychologique. Beaucoup de personnes en surpoids ont, en effet, pris l’habitude de gérer leurs émotions en se réfugiant dans la nourriture.

Quel probiotique contre l’obésité ?

Pour diversifier le microbiote

Un microbiote comptant une grande variété de bactéries probiotiques est l’un des paramètres qui peuvent aider à combattre l’obésité. Il est donc utile d’enrichir l’alimentation en probiotiques en consommant des produits laitiers fermentés tels que le fromage, les yaourts ou encore des boissons fermentées comme le lait Ribot ou le kéfir. La prise d’un produit de supplémentation à base de probiotiques est aussi une bonne solution.

Notre complément alimentaire Probio+ se compose de 10 souches de ferments lactiques naturels qui aident à rétablir la biodiversité de la flore intestinale. Cultivées en France et minutieusement sélectionnées pour leurs bienfaits, elles contribuent à l’équilibre du microbiote.

Pour mincir plus facilement

Différents travaux ont démontré l’impact positif de la souche Lactobacillus gasseri dans le cadre d’une perte de poids. Elle contribuerait à réduire l’absorption des graisses et à favoriser une bonne diversité de la flore. C’est pourquoi nous en avons fait l’actif central de notre formule probiotique L-Gasseri.

Pour mieux réguler le stress

Comme évoqué plus tôt dans cet article, la composition de la flore intestinale influence l’équilibre émotionnel et pourrait donc avoir un impact sur les troubles du comportement alimentaire et les mécanismes de compensation faisant appel à la nourriture pour gérer le stress. Certaines souches semblent plus présentes chez les personnes les moins sujettes à l’anxiété. Nous en avons sélectionné quelques-unes et les avons intégrées à notre complément alimentaire Probio+ Zen.

Prendre des prébiotiques pour améliorer l’efficacité de la flore intestinale

Enrichir sa flore en probiotiques c’est bien, mais soutenir son efficacité c’est encore mieux. C’est là, le rôle des prébiotiques. Il s’agit de fibres que l’on retrouve dans différents aliments (ail, oignon, bananes, asperges, miel, légumineuses, etc.) et qui servent de substances nutritives aux bonnes bactéries du microbiote. En consommer contribue à garder celle-ci en bonne santé. De plus, la consommation de fibres concourt à augmenter le sentiment de satiété.

Si vous craignez de ne pas vous en procurer assez par le biais de l’alimentation, vous pouvez avoir recours à un complément alimentaire à base de prébiotiques, comme celui que nous vous proposons dans notre boutique en ligne.

Probio+

Santé intestinale

Favorise la digestion et élimine les toxines

19,90

L-Gasseri
L’effet ventre plat

Probio+
La digestion facile

Ces articles peuvent également vous intéresser

Microbiote et perte de poids : que disent les études ? De nombreuses études sont menées au sujet des probiotiques. Certaines d’entre elles se sont concentrées sur...
Flore intestinale déséquilibrée : traitement et habitudes alimentaires à mettre en place Pourquoi l’équilibre de la flore intestinale est-il perturbé ? La flore intestinale, ou microbiote, est...
Comprendre la dysbiose intestinale Qu’est-ce qu’une dysbiose ? Le mot dysbiose désigne le déséquilibre d’un microbiote, l’autre nom de la flore. Le microbiote intestinal est l’ensemble...
Microbiote : définition et généralités En médecine, un microbiote est un écosystème vivant abrité par certaines zones du corps humain. On lui donne également le nom...
Le microbiote intestinal, un écosystème essentiel dans le corps humain Qu’est-ce qu’un microbiote ? Le mot microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivants qui cohabitent en équilibre...
Le point sur les probiotiques de la flore intestinale Probiotiques est le nom générique par lequel on désigne les bonnes bactéries d’un microbiote. Cet écosystème...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo

      Créez votre zone bleue, votre zone de bien-être.

      Jusqu’à Dimanche minuit, nos formules naturelles sont à prix tout doux pour faire le plein de nutriments essentiels à l’approche de l’hiver.