0 0,00

Est-ce qu’on peut avoir une mycose sans démangeaison ?

Apyforme > Articles Santé > Intimité Féminine > Est-ce qu’on peut avoir une mycose sans démangeaison ?
Vous souffrez de divers troubles intimes, mais cela ne vous démange pas ? Vous vous demandez donc peut-être s’il est possible que cela soit tout de même une mycose ? Sachez que seuls des cas d’infection fongiques ne touchant pas la sphère intime ne provoquent pas de prurit. Quand c’est une mycose génitale, en général, ça gratte ! Mais alors, d’où peuvent venir les symptômes de mycose sans démangeaison associée ? On vous répond !

Avoir une mycose sans démangeaisons, est-ce possible ?

Bien que les démangeaisons soient fréquemment associées à l’idée de mycose, le prurit ne fait pas toujours partie des symptômes liés à cette affection fongique. En fait, cela dépend de l’endroit où les champignons responsables de la mycose se développent.

Les mycoses en général

Le terme mycose est un mot générique pour désigner une contamination de la peau ou des muqueuses par des champignons microscopiques qui prolifèrent à leur surface. Différentes régions anatomiques peuvent être touchées, on parle alors de :

  • Mycose des pieds (ou « pied d’athlète),
  • Mycose des ongles (ou onychomycose),
  • Mycose des mains,
  • Mycose cutanée (lorsqu’il s’agit d’une mycose des plis cutanés, on peut aussi l’appeler intertrigo mycosique),
  • Mycose du cuir chevelu ou pityriasis versicolor lorsque la levure qui en est responsable est du genre Malassezia.

Il faut savoir que toutes les mycoses qui touchent la peau ou le cuir chevelu sont à l’origine d’une inflammation relativement importante qui provoque une intense envie de se gratter. Ce signe sert d’ailleurs souvent à orienter le diagnostic vers la mycose. Seule l’onychomycose peut être considérée comme une mycose sans démangeaisons, car elle n’atteint pas la peau à proprement parler.

Le cas particulier de la mycose intime

La mycose intime touche fréquemment les femmes au niveau du vagin et de la vulve. En revanche, elle concerne assez rarement les hommes, mais lorsque c’est le cas elle se développe au niveau du gland et du sillon balano-préputial, puis éventuellement du scrotum et des plis de l’aine. Il s’agit de la principale cause de démangeaisons intimes, le prurit étant un signe typique de la candidose (la forme de mycose engendrée par Candida albicans).

D’autres signes sont associés à la mycose intime, notamment des pertes blanches et des brûlures de la vulve et du vagin chez la femme. Chez l’homme, elle peut se manifester par de petits boutons blancs sur le gland ou une inflammation marquée. Si vous constatez ces signes de mycose sans démangeaisons, il y a peu de chances qu’un champignon en soit responsable. Il faut alors impérativement vous tourner vers votre gynécologue ou votre médecin traitant, car de telles lésions peuvent être des symptômes d’affections potentiellement graves, notamment d’une IST (infection sexuellement transmissible).

Ce n’est pas une mycose sans démangeaison si…

S’il n’est pas toujours possible de savoir à coup sûr si c’est une mycose ou non, certains symptômes peuvent vous indiquer qu’il s’agit d’autre chose. Ce n’est par exemple pas une mycose (ou du moins pas uniquement une mycose) si :

  • Vos pertes blanches sont malodorantes : si elles sentent le poisson ou l’acidité, il s’agit probablement d’une infection bactérienne. Chez l’homme, cette dernière peut provoquer un écoulement qui sent mauvais.
  • Vous émettez des sécrétions grises ou verdâtres : là aussi, une bactérie est certainement en cause, le plus souvent c’est la Chlamydia ou le
  • Vos pertes sont brunes : celles-ci indiquent un saignement plus ou moins ancien, si elles surviennent en dehors des règles ou trop fréquemment, il est nécessaire d’en parler à votre gynécologue.
  • Des groupes de petites cloques remplies de liquide apparaissent sur les muqueuses intimes chez la femme : il s’agit peut-être d’un herpès génital.

Évidemment, vous pouvez également souffrir de différents symptômes touchant les muqueuses intimes sans que cela soit forcément de mauvais pronostic. C’est pour cette raison qu’en cas de doute, il est important de consulter un professionnel de santé.

Limiter le risque de troubles intimes

Que l’inconfort intime soit dû à des levures (champignons microscopiques), des virus, des bactéries ou à rien de tout cela, renforcer l’efficacité du microbiote génital peut vous aider à aller mieux. Mais c’est quoi, le microbiote ? Il s’agit d’un écosystème vivant composé de nombreux micro-organismes dont la plupart constituent les défenses naturelles de la vulve et du vagin chez la femme et des parties intimes chez l’homme.

Les bonnes bactéries du microbiote intime sont en majorité des lactobacilles, des ferments lactiques aussi appelés probiotiques. En acidifiant les muqueuses et en générant un biofilm pour les protéger, ils empêchent l’intrusion d’une grande partie des microbes, champignons et virus ainsi que des allergènes. En apportant des probiotiques à la flore intime, il est possible de renforcer l’efficacité de ce système de défense et de limiter le risque de développer une mycose, une infection virale ou une infection bactérienne.

Notre complément alimentaire Probio+ Intima est spécifiquement formulé pour enrichir le microbiote génital de la femme ou de l’homme. À prendre sous forme de gélule, il aide à rétablir et à préserver son équilibre de manière durable, saine et naturelle.

Bien-être féminin

Soulage, protège et rétablit l'équilibre de votre intimité

19,90

Probio+ Intima – L’intimité préservée

Ces articles peuvent également vous intéresser

Microbiote et perte de poids : que disent les études ? De nombreuses études sont menées au sujet des probiotiques. Certaines d’entre elles se sont concentrées sur...
Flore intestinale déséquilibrée : traitement et habitudes alimentaires à mettre en place Pourquoi l’équilibre de la flore intestinale est-il perturbé ? La flore intestinale, ou microbiote, est...
Comprendre la dysbiose intestinale Qu’est-ce qu’une dysbiose ? Le mot dysbiose désigne le déséquilibre d’un microbiote, l’autre nom de la flore. Le microbiote intestinal est l’ensemble...
Microbiote : définition et généralités En médecine, un microbiote est un écosystème vivant abrité par certaines zones du corps humain. On lui donne également le nom...
Le microbiote intestinal, un écosystème essentiel dans le corps humain Qu’est-ce qu’un microbiote ? Le mot microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivants qui cohabitent en équilibre...
Le point sur les probiotiques de la flore intestinale Probiotiques est le nom générique par lequel on désigne les bonnes bactéries d’un microbiote. Cet écosystème...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo