0 0,00

Comment traiter une mycose due aux antibiotiques ?

Apyforme > Articles Santé > Intimité Féminine > Comment traiter une mycose due aux antibiotiques ?
La semaine dernière, vous étiez malade et votre médecin vous a prescrit des antibiotiques. Mais, maintenant que vous allez mieux, vous souffrez d’un autre problème : l’inconfort intime. Démangeaisons vaginales, pertes blanchâtres, douleurs au niveau de la vulve, tous les signes de la mycose sont là. Pas étonnant c’est l’un des effets secondaires les plus connus d’une antibiothérapie. Pour vous aider à guérir rapidement, voici nos conseils pour traiter une mycose due aux antibiotiques.

Traiter une mycose due aux antibiotiques

Pourquoi les antibiotiques provoquent des mycoses ?

Les antibiotiques sont des médicaments relativement puissants qui ont la capacité de détruire les bactéries responsables des maladies. Lorsque vous souffrez d’une angine bactérienne, d’une bronchite infectée ou encore d’une infection de la peau ou d’une plaie, c’est le premier traitement que votre médecin va vous prescrire pour vous guérir. Selon la nature de votre pathologie, vous allez alors prendre des comprimés antibiotiques ou bénéficier d’injections intramusculaires.

Une fois pris, le traitement antibiotique va atteindre pratiquement toutes les cellules de votre corps. Si c’est une bonne nouvelle lorsqu’il s’agit de combattre les infections, c’est en revanche plus gênant pour les bonnes bactéries des différents microbiotes de votre organisme. Eh oui, malheureusement les molécules antibiotiques ne font pas vraiment le tri et tuent toutes les bactéries sans distinction. Or, les probiotiques vivant dans le microbiote et chargés de défendre les zones qu’ils occupent sont eux aussi des bactéries. Et quand ils disparaissent, les micro-organismes pathogènes se dépêchent de proliférer, notamment Candida albicans, le champignon microscopique responsable des mycoses.

C’est pour cette raison que l’antibiothérapie peut être à l’origine d’une mycose buccale ou d’une mycose digestive, mais encore plus souvent d’une mycose intime, en particulier chez la femme.

Éliminer Candida albicans suite à une prise d’antibiotiques

Si Candida albicans a profité des conséquences des antibiotiques sur votre microbiote génital pour se multiplier, alors il va falloir l’éradiquer au plus vite pour rétablir votre confort intime. Traiter une mycose due aux antibiotiques ne demande pas de faire quoi que ce soit de plus que dans le cas d’une candidose apparue dans d’autres circonstances.

Si vous souffrez de démangeaisons intenses, de pertes blanches et de brûlures vulvaires, vous pouvez employer le traditionnel ovule vaginal à insérer dans le vagin une à deux fois selon les présentations. Bien entendu, si vous êtes un homme, les ovules ne sont pas adaptés et il sera nécessaire d’avoir recours à une crème antimycosique à appliquer localement. Celle-ci convient aussi pour traiter la vulve chez la femme.

Comment éviter les mycoses génitales avec les antibiotiques

Si la mycose intime est plus fréquente que les autres formes de mycose suite à la prise d’antibiotiques, c’est parce que le microbiote génital est particulièrement exposé à différentes agressions venues de l’extérieur. Le premier facteur pouvant perturber l’équilibre de la flore intime est la qualité des soins locaux que vous apportez à votre vulve et votre vagin.

Pour ne pas risquer de détruire un peu plus les lactobacilles du microbiote, c’est-à-dire les ferments lactiques probiotiques, il est nécessaire d’éviter toute utilisation de soins lavants, crèmes ou gels dotés de propriétés antibiotiques, antiseptiques ou décapantes. Les gels douche parfumés ou les crèmes lavantes au pH trop alcalin sont aussi inadaptés à la toilette intime, car la zone génitale doit rester acide.

Pour garder des muqueuses intimes saines et capables d’offrir des conditions de vie favorables aux probiotiques, il faut également supprimer tout ce qui entraîne leur assèchement. Veillez donc à utiliser le moins possible de protections hygiéniques de type tampons ou serviettes périodiques. Pour vos sous-vêtements, préférez les matières naturelles douces et non irritantes aux textiles synthétiques parfois gorgés de produits chimiques qui peuvent agresser la zone intime.

Un traitement naturel pour prévenir et traiter la mycose due aux antibiotiques

Si pratiquer une toilette intime adaptée et porter des vêtements amples en textiles naturels peut aider à prévenir la mycose, ce n’est hélas pas toujours suffisant. Si vous êtes particulièrement sensible à l’action des antibiotiques, il va falloir anticiper leurs effets dès que vous commencez le traitement. Pour limiter la destruction des défenses du microbiote, vous pouvez avoir recours à une solution toute simple et 100 % naturelle : la prise de notre complément alimentaire à base de probiotiques Probio+ Intima.

Sa formule ciblée sur les besoins de la flore vaginale et vulvaire vous apporte des milliards de lactobacilles issus de 4 souches différentes. Cela vous permet de maintenir la population probiotique de votre microbiote, mais ce n’est pas tout ! Si la mycose est déjà là, prendre ce supplément quotidiennement en cure d’attaque ou d’entretien, en parallèle d’un traitement antifongique, vous aidera à traiter la mycose due aux antibiotiques plus rapidement, plus efficacement et surtout à éviter les récidives relativement fréquentes. De plus, notre formule naturelle spécifiquement développée pour enrichir la flore intime marche aussi chez l’homme !

Bien-être féminin

Soulage, protège et rétablit l'équilibre de votre intimité

19,90

Probio+ Intima – L’intimité préservée

Ces articles peuvent également vous intéresser

Microbiote et perte de poids : que disent les études ? De nombreuses études sont menées au sujet des probiotiques. Certaines d’entre elles se sont concentrées sur...
Flore intestinale déséquilibrée : traitement et habitudes alimentaires à mettre en place Pourquoi l’équilibre de la flore intestinale est-il perturbé ? La flore intestinale, ou microbiote, est...
Comprendre la dysbiose intestinale Qu’est-ce qu’une dysbiose ? Le mot dysbiose désigne le déséquilibre d’un microbiote, l’autre nom de la flore. Le microbiote intestinal est l’ensemble...
Microbiote : définition et généralités En médecine, un microbiote est un écosystème vivant abrité par certaines zones du corps humain. On lui donne également le nom...
Le microbiote intestinal, un écosystème essentiel dans le corps humain Qu’est-ce qu’un microbiote ? Le mot microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivants qui cohabitent en équilibre...
Le point sur les probiotiques de la flore intestinale Probiotiques est le nom générique par lequel on désigne les bonnes bactéries d’un microbiote. Cet écosystème...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo