0 0,00

Côlon irritable et probiotiques : quelles souches prendre??

Apyforme > Articles Santé > Les probiotiques > Côlon irritable et probiotiques : quelles souches prendre??
Le syndrome du côlon irritable (SCI), aussi appelé colopathie fonctionnelle ou syndrome de l’intestin irritable (SII), est source de multiples troubles digestifs à l’impact négatif sur la vie de la personne qui en souffre. Les recherches récentes démontrent une amélioration des symptômes liés à cette pathologie lors de la prise de certains ferments lactiques permettant d’enrichir le microbiote. Regardons de plus près le lien qui existe entre côlon irritable et probiotiques.

Flore intestinale, syndrome du côlon irritable et probiotiques

Qu’est-ce que le syndrome du côlon irritable??

Le syndrome du côlon irritable est un problème digestif qui touche spécifiquement le gros intestin. Se manifestant par des contractions intestinales (péristaltisme) trop fréquentes, ou au contraire trop rares, il est à l’origine soit d’une constipation, soit d’une diarrhée, voire d’un mélange de ces deux symptômes.

Selon les cas, les troubles du transit peuvent être aigus. Ils ne durent alors que quelques jours ou quelques semaines, cessant parfois pour de bon ou revenant par crises plus ou moins espacées dans le temps. Dans d’autres cas, ils sont chroniques et altèrent fortement la qualité de vie des patients. Généralement, ces perturbations du transit intestinal sont accompagnées de douleurs abdominales, de spasmes, de ballonnement et de flatulences.

Totalement bénin, ce trouble, dont les causes sont encore mal connues, est l’un des principaux motifs de consultation chez un gastro-entérologue, loin devant la maladie de Crohn ou la rectocolite.

Côlon irritable et microbiote

Chez un adulte en bonne santé, les troubles digestifs sont souvent (mais pas exclusivement) dus à une altération du microbiote. Le tube digestif est colonisé par des centaines de milliards de levures et bactéries bénéfiques de la famille des ferments lactiques dont le rôle est de protéger l’organisme contre les agents pathogènes et de préserver l’efficacité de la digestion. Au sein du microbiote digestif, la flore intestinale rassemble la plus grande concentration de ces micro-organismes vivants, les fameux probiotiques.

Dans le côlon, ces derniers aident notamment à maintenir la régularité du péristaltisme intestinal, permettant ainsi de favoriser une assimilation optimale des nutriments apportés par l’alimentation, mais également une bonne absorption de l’eau contenue dans les selles au travers de la muqueuse.

Quand les contractions de l’intestin sont trop rapides, l’eau n’a pas le temps d’être captée et des selles fréquentes voire des diarrhées en résultent. Lorsqu’elles sont trop lentes, le bol alimentaire se déshydrate, engendrant une constipation. C’est pourquoi conserver une flore intestinale équilibrée peut procurer un réel apaisement des troubles digestifs liés au SII.

En menant des études sur la possibilité de soulager un côlon irritable grâce aux probiotiques, les chercheurs se sont rendu compte que certaines souches de ferments lactiques montrent de meilleurs résultats que d’autres.

Côlon irritable et probiotiques : les souches qui fonctionnent le mieux

Pour réguler le transit, rétablir une perméabilité intestinale normale et atténuer les manifestations du côlon irritable (ballonnements, crampes, inconfort), plusieurs types de probiotiques semblent avoir des effets positifs : Lactobacillus rhamnosus GG, Lactobacillus plantarum, Bifidobacterium infantis, Streptococcus fæcium, Streptococcus thermophilus, Saccharomyces boulardii.

On peut les retrouver dans certains aliments issus de la fermentation : produits laitiers (yaourt, fromage, par exemple), boissons fermentées, légumes lactofermentés, etc.. Il est cependant compliqué de savoir quel aliment contient telle ou telle souche et en quelles proportions. L’idéal pour diversifier et rééquilibrer son microbiote est l’utilisation de compléments alimentaires.

Nos gélules végétales Probio+ réunissent 10 souches de probiotiques aux multiples bienfaits en termes de santé, dont 3 des bactéries lactiques les plus efficaces pour traiter le SCI : Lactobacillus Rhamnosus GG, Lactobacillus Plantarum et Bifidobacterium Infantis.

Garanties sans lactose ni OGM, elles assurent un apport conséquent en probiotiques dans les intestins : 60 milliards de micro-organismes vivants pour 4 gélules. Elles constituent une solution performante et pérenne pour soutenir votre système immunitaire et vous aider à améliorer votre qualité de vie en cas de syndrome du côlon irritable.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Infection vaginale : des symptômes différents selon son origine Quels sont les types d’infections vaginales ? Votre vagin et, par extension, votre vulve sont peuplés de bactéries...
Les symptômes de mycose chez la femme Trois femmes sur quatre souffrent un jour ou l’autre de mycose vaginale ou vulvaire, une affection génitale provoquée...
Mycose vulvaire : cause et symptômes La mycose vulvaire, c’est le résultat de la prolifération rapide et anarchique d’un champignon microscopique sur les muqueuses de la...
Première cause de mycose vaginale : un microbiote perturbé Votre microbiote intime, aussi connu sous le nom de flore intime ou flore de Döderlein, est un...
Mycose vulvaire : traitement local et gestes de soin Attention à l’hygiène Certaines personnes pensent que seules les femmes qui négligent leur hygiène intime font des...
Traitement antibiotique et mycose intime Pourquoi les antibiotiques provoquent des mycoses ? Indispensable pour empêcher les microbes, virus et champignons d’envahir votre zone intime, votre flore...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo