0 0,00

Candidose et Candida albicans?: qu’est-ce que c’est ?

Apyforme > Articles Santé > Les probiotiques > Candidose et Candida albicans?: qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce qu’une candidose??

Une candidose est une infection fongique provoquée par une levure du nom de Candida albicans. Celle-ci doit son appellation à son aspect blanchâtre « Candida » signifiant « blanc » en latin, et « albicans » étant le participe présent de la proposition « devenir blanc ». Cette affection porte également le nom de mycose à Candida albicans. Même s’il est tentant d’utiliser ce terme, on ne parle pas de candidose albicans.

Le Candida albicans est un micro-organisme pathogène susceptible de proliférer de façon anormale dans différentes régions du corps humain : intestin, bouche, oesophage, zone intime féminine. Dans cet article, nous nous pencherons plus particulièrement sur la mycose féminine et les désagréments qu’elle provoque.

Comment se développe une mycose intime??

Chez la femme, la vulve, le vagin et le col de l’utérus sont protégés contre les microbes, virus et levures par une vaste population de bonnes bactéries que l’on appelle les probiotiques. Environ 90 % d’entre elles sont des ferments lactiques de la famille des lactobacilles. Les 10 % restant de la flore intime sont constitués de champignons et de bactéries pathogènes qui n’engendrent pas de problème particulier tant qu’ils restent minoritaires.

Le microbiote vulvo-vaginal est cependant assez fragile et son équilibre peut facilement être déstabilisé. Lorsque c’est le cas, les germes néfastes prennent le dessus sur les lactobacilles bénéfiques. C’est à partir du moment où le Candida albicans prolifère et provoque des symptômes que l’on parle de candidose.

Celle-ci peut être aiguë lorsqu’elle ne dure que quelques jours puis disparaît sans revenir. Elle peut également être chronique quand elle récidive à plusieurs reprises et ne trouve pas de soulagement durable suite à un traitement local ou systémique.

Plusieurs facteurs peuvent faciliter le développement d’une mycose en étant à l’origine d’une destruction des bactéries probiotiques du microbiote intime :

  • Prise d’antibiotiques ou d’un traitement antifongique,
  • Toilette intime négligée ou au contraire trop fréquente, voire excessive (utilisation de douches vaginales ou de produits désinfectants, par exemple),
  • Utilisation de produits de toilette inadaptés,
  • Port de sous-vêtements et de vêtements trop serrés qui favorisent la macération,
  • Relations sexuelles intenses ou avec des partenaires multiples.

Les symptômes d’une mycose à Candida albicans

La prolifération du Candida albicans entraîne différents symptômes à l’origine d’un inconfort intime important :

  • Démangeaisons,
  • Irritations, voire sensations de brûlure de la muqueuse intime,
  • Douleurs et brûlures lors de la miction,
  • Mauvaises odeurs au niveau de la zone génitale,
  • Pertes vaginales abondantes, à différencier des habituelles pertes blanches.

Si les symptômes durent depuis un certain temps, tournez-vous vers un professionnel de santé. Seul un médecin est à même de faire la différence entre une mycose, une infection bactérienne et une cystite.

Traiter naturellement une candidose due au Candida albicans

Généralement, le traitement d’une mycose vaginale repose sur certaines mesures d’hygiène et sur la prescription d’antifongiques à insérer dans le vagin sous forme d’ovules à usage gynécologique. Si ce type de médicament s’avère performant à court terme, il a également tendance à déséquilibrer la flore intime et à favoriser les mycoses à répétition chez certaines femmes.

De leur côté, les probiotiques à prendre par voie orale peuvent représenter un traitement de fond naturel, efficace contre les mycoses vaginales et vulvaires récidivantes. En sélectionnant des souches naturellement présentes dans le microbiote intime, il est possible de restaurer l’équilibre de ce dernier et de réduire le risque de « rechute » d’une candidose.

Nos gélules végétales Probio+ Intima contiennent 4 souches de bactéries probiotiques parmi les plus nombreuses au sein de la flore vaginale, dont L. Crispatus qui constitue à lui seul près de la moitié des défenses naturelles des muqueuses génitales. À base de ferments lactiques de haute qualité, cultivés en France, notre complément alimentaire contribue à soulager l’inconfort intime et à rétablir durablement l’efficacité du microbiote pour mettre fin au cycle de contamination à l’origine de la récidive d’une candidose à Candida albicans.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Infection vaginale : des symptômes différents selon son origine Quels sont les types d’infections vaginales ? Votre vagin et, par extension, votre vulve sont peuplés de bactéries...
Les symptômes de mycose chez la femme Trois femmes sur quatre souffrent un jour ou l’autre de mycose vaginale ou vulvaire, une affection génitale provoquée...
Mycose vulvaire : cause et symptômes La mycose vulvaire, c’est le résultat de la prolifération rapide et anarchique d’un champignon microscopique sur les muqueuses de la...
Première cause de mycose vaginale : un microbiote perturbé Votre microbiote intime, aussi connu sous le nom de flore intime ou flore de Döderlein, est un...
Mycose vulvaire : traitement local et gestes de soin Attention à l’hygiène Certaines personnes pensent que seules les femmes qui négligent leur hygiène intime font des...
Traitement antibiotique et mycose intime Pourquoi les antibiotiques provoquent des mycoses ? Indispensable pour empêcher les microbes, virus et champignons d’envahir votre zone intime, votre flore...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo