0 0,00

Question sur l’hormone du sommeil : la mélatonine fait-elle grossir ?

Apyforme > Articles Santé > Stress & Sommeil > Question sur l’hormone du sommeil : la mélatonine fait-elle grossir ?
La mélatonine est un neurotransmetteur, et plus exactement une hormone, dont le rôle est de signaler à l’organisme qu’il est temps qu’il se détende en vue de s’endormir. Elle est synthétisée par la glande pinéale dans le cerveau, mais peut aussi être prise sous forme de complément alimentaire pour accélérer l’endormissement ou atténuer les effets du décalage horaire. Peut-être avez-vous entendu dire autour de vous que la mélatonine fait prendre du poids ? Ou bien, vous avez constaté une prise de kilos depuis que vous l’utilisez ? Qu’en est-il vraiment ? La mélatonine fait-elle grossir ? Réponse.

La mélatonine fait-elle grossir ?

Aucune étude ne permet à ce jour de dire que la mélatonine fait grossir. Bien au contraire, elle semble plutôt faire l’inverse. Elle influence non seulement l’activité de certaines hormones impliquées dans la modulation de l’appétit, de la satiété et du stockage des graisses, mais elle augmenterait également la dépense énergétique en régularisant sur la température corporelle.

Certaines études ont démontré que la mélatonine provoque l’activation de la graisse brune. La graisse brune, avec la graisse beige, est celle qui est utilisée comme source d’énergie par l’organisme lorsqu’il ne peut pas se “servir” directement des calories du bol alimentaire. La graisse blanche, quant à elle, est celle qui est stockée durablement et vous fait donc prendre des kilos et du volume. La prise de mélatonine chez des personnes qui en manquent contribuerait à pousser l’organisme à convertir la graisse blanche qu’il stocke en graisse brune à brûler.

La mélatonine ferait-elle alors perdre du poids ? On ne peut pas dire ça non plus ! En revanche, ce que l’on sait de source sûre c’est qu’elle permet de s’endormir plus vite, de prévenir les réveils nocturnes et de combattre l’insomnie. Or, le manque de sommeil peut être responsable d’une prise de poids à bien des niveaux.

En réalité, c’est le manque de sommeil qui peut conduire à la prise de poids

L’information n’a rien de nouveau, ne pas dormir assez peut conduire au surpoids. Pour quelle raison ? Il y en a en fait plusieurs ! Tout d’abord, une personne qui dort peu dispose d’un plus grand nombre d’heures pour grignoter. C’est tout bête, mais cela compte. Cependant, le problème n’est pas dans “l’excès” de temps libre généré par le manque de sommeil, mais dans les perturbations hormonales et métaboliques qui en découlent.

La ghréline est une hormone qui est sécrétée par l’organisme pour stimuler l’appétit. Or, une personne qui dort peu en produit plus que celles qui dorment beaucoup. Parallèlement, sa production de leptine, une hormone qui déclenche le sentiment de satiété, est inférieure à celle des personnes qui ne souffrent pas d’insomnie. En bref, moins on dort, plus on a faim et moins le rassasiement survient vite, on mange donc plus.

Bienfaits et effets indésirables de la mélatonine

Les effets bénéfiques de la mélatonine

La mélatonine est produite lorsque le cerveau perçoit une baisse de luminosité afin de déclencher l’endormissement. Les personnes qui souffrent d’une carence en mélatonine, par exemple parce qu’elles s’exposent trop à la lumière bleue des écrans, ont généralement des troubles du sommeil. Dans ce cas, la prise de mélatonine peut aider à :

  • Accélérer l’endormissement,
  • Régler les retards de phase de sommeil,
  • Prévenir les réveils multiples en cours de nuit,
  • Combattre les insomnies,
  • Favoriser les réveils matinaux,
  • Éviter la fatigue et la somnolence diurne,
  • Atténuer les effets du décalage horaire chez les voyageurs.

Elle est en revanche inefficace si les troubles du sommeil sont dus au stress, à l’anxiété, à une dépression ou à une pathologie chronique.

Les effets secondaires de la mélatonine

La mélatonine peut causer quelques effets indésirables chez certaines personnes, si elle est prise en excès ou trop tardivement : somnolence en journée, fatigue, cauchemars, céphalées (maux de tête), vertiges, perte de vigilance. Elle est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants et adolescents ainsi qu’à certaines personnes prenant un traitement au long cours. Pour éviter tout risque d’interaction, prenez l’avis d’un professionnel de santé ou de votre médecin traitant avant d’utiliser la mélatonine en automédication.

 

La formule Mélatonine Apyforme est un complément alimentaire naturel qui ne provoque ni dépendance, ni somnolence, ni accoutumance. Elle peut être employée pour soulager les troubles du sommeil et retrouver des nuits continues et réparatrices.

Mélatonine Végétale

Stress & Sommeil

Contribue à réguler le cycle veille sommeil

19,90

Ces articles peuvent également vous intéresser

La mélatonine fait-elle grossir ? Aucune étude ne permet à ce jour de dire que la mélatonine fait grossir. Bien au contraire, elle semble plutôt faire...
Manque de mélatonine et sommeil À quoi sert la mélatonine ? La mélatonine, c’est la fameuse hormone du sommeil. Il s’agit d’un neurotransmetteur qui communique avec...
Peut-on obtenir de la mélatonine sans ordonnance ? La mélatonine est un neurotransmetteur que le cerveau synthétise durant la nuit pour faciliter et maintenir l’endormissement. Il...
Comment agit l’hormone du sommeil ? Lorsque tout va bien, notre cycle veille/sommeil (ou cycle circadien) se cale généralement sur l’alternance jour/nuit. Cette synchronisation n’est pas...
Mélatonine et sommeil : quel est le lien ? La mélatonine est une hormone qui joue le rôle de neurotransmetteur de manière à communiquer des informations au...
En quoi la mélatonine est-elle la molécule du sommeil ? La mélatonine est produite quotidiennement par notre cerveau à partir de la sérotonine, elle-même synthétisée à...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo