0 0,00

Comment éviter d’avoir une mycose vaginale à répétition ?

Apyforme > Articles Santé > Intimité Féminine > Comment éviter d’avoir une mycose vaginale à répétition ?
Toutes les femmes ou presque connaissent un jour ou l’autre un épisode de mycose intime. Si certaines ont la chance de ne plus en entendre parler après l’avoir soignée, d’autres souffrent en revanche de mycoses vaginales récidivantes. Mais pourquoi ? Est-ce forcément une fatalité ? Comment faire pour éviter les récidives ? On vous dit tout sur la mycose vaginale à répétition !

À quoi est due la mycose vaginale à répétition ?

Dans 8 cas sur 10, la mycose vaginale est le résultat d’une contamination des muqueuses intimes par un champignon microscopique qui répond au nom de Candida albicans. Un simple traitement antifongique local (avec un ovule et/ou une crème antimycosique) suffit à éradiquer celui-ci et à retrouver une vulve et un vagin sains. Mais, bien que cette prise en charge soit presque toujours efficace, cela n’empêche pas forcément les champignons de revenir s’installer dans votre zone intime, parfois très rapidement.

Si vous souffrez de mycoses à répétition, cela démontre qu’un déséquilibre important touche votre microbiote vaginal, c’est-à-dire votre flore intime (ou flore de Döderlein pour la communauté médicale). Deux choses ont pu déstabiliser son équilibre :

  • une destruction des lactobacilles qui constituent les défenses naturelles du vagin et de la vulve par un traitement médicamenteux (antibiotiques, corticoïdes, immunosuppresseurs), une maladie en particulier (diabète, cancer, trouble de l’immunité), ou des gestes de soins inadaptés (utilisation de produits antiseptiques),
  • de mauvaises habitudes de vie qui ne permettent pas l’épanouissement des lactobacilles qui défendent la sphère génitale et favorisent la prolifération des levures (les champignons microscopiques à l’origine de la mycose).

Comment éviter les mycoses vaginales à répétition ?

Les bonnes habitudes d’hygiène intime

Pour éviter les mycoses vaginales à répétition, commencez par faire le point sur vos habitudes en matière d’hygiène intime. Dans l’idéal, il est adapté de pratiquer la toilette intime une fois par jour, mais pas plus, sauf en cas de nécessité absolue. Seule votre vulve doit être nettoyée, votre vagin, lui, se charge d’éliminer tout seul les impuretés.

Pour protéger vos muqueuses intimes, les lactobacilles du microbiote sécrètent un biofilm protecteur à leur surface afin de limiter la capacité d’adhérence des virus, levures et microbes qui pourraient les envahir. Parallèlement, ils génèrent de l’acidité qui ne permet pas la survie des micro-organismes qui auraient pu malgré tout réussir à s’accrocher aux parois de la vulve et du vagin.

En vous lavant trop souvent ou de manière trop minutieuse, vous décapez ce film, vous modifiez le pH de la zone et vous favorisez la destruction des lactobacilles. Vos défenses naturelles intimes s’amenuisent alors peu à peu et ne peuvent plus combattre efficacement Candida albicans. Il est donc important de stopper tout geste agressif envers elles.

Il faut éviter à tout prix l’usage de produits antiseptiques qui tuent les bonnes bactéries de votre flore, ainsi que les gels douche et autres produits lavants inadaptés aux muqueuses intimes. Pratiquez un simple rinçage à l’eau ou utilisez un produit lavant à la formule gynécologique.

Stop à la macération et aux frottements

Un autre point auquel il faut porter attention est le choix de vos vêtements, en particulier des sous-vêtements. Limitez au maximum le port de matières synthétiques qui ne laissent pas respirer la peau et favorisent la macération. Les champignons adorent les milieux humides ! Tant pour empêcher la macération que des frottements qui agressent les muqueuses, faites en sorte de ne pas porter de vêtements trop serrés au niveau de l’entrejambe.

Quelques cas particuliers

Si vous faites déjà tout ce qu’il faut pour préserver votre flore intime, mais que vous souffrez tout de même de mycoses à répétition, c’est que l’équilibre du microbiote a été tellement perturbé que les lactobacilles n’ont jamais réussi à se remultiplier suffisamment. Ils n’arrivent donc pas lutter contre le retour de Candida albicans qui recommence à proliférer dès qu’il voit une brèche dans la barrière des défenses intimes.

Mycose vaginale à répétition : prenez le contrôle de votre microbiote !

Vous l’avez probablement compris, la clé pour combattre la mycose intime à répétition, c’est de rétablir l’équilibre du microbiote. Mais comment faire ? En fait, c’est assez simple, il suffit de lui apporter les bons lactobacilles pour reconstituer rapidement ses défenses naturelles. Pour être sûre de lui procurer les souches les mieux adaptées à sa composition, l’idéal est que vous preniez un complément alimentaire à base de probiotiques dont la formule cible spécifiquement la flore vaginale et vulvaire.

C’est pour vous aider à retrouver tout votre confort intime et à combattre les récidives de mycose que nous avons mis au point Probio+ Intima, un complément alimentaire en gélules contenant 4 souches de Lactobacillus naturellement présentes dans votre flore intime. Sain, naturel et performant, il contribue à restaurer l’efficacité du microbiote et à lutter contre la mycose vaginale à répétition.

Probio+ Intima

Bien-être féminin

Soulage, protège et rétablit l'équilibre de votre intimité

19,90

Probio+ Intima – L’intimité préservée

Ces articles peuvent également vous intéresser

Microbiote et perte de poids : que disent les études ? De nombreuses études sont menées au sujet des probiotiques. Certaines d’entre elles se sont concentrées sur...
Flore intestinale déséquilibrée : traitement et habitudes alimentaires à mettre en place Pourquoi l’équilibre de la flore intestinale est-il perturbé ? La flore intestinale, ou microbiote, est...
Comprendre la dysbiose intestinale Qu’est-ce qu’une dysbiose ? Le mot dysbiose désigne le déséquilibre d’un microbiote, l’autre nom de la flore. Le microbiote intestinal est l’ensemble...
Microbiote : définition et généralités En médecine, un microbiote est un écosystème vivant abrité par certaines zones du corps humain. On lui donne également le nom...
Le microbiote intestinal, un écosystème essentiel dans le corps humain Qu’est-ce qu’un microbiote ? Le mot microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivants qui cohabitent en équilibre...
Le point sur les probiotiques de la flore intestinale Probiotiques est le nom générique par lequel on désigne les bonnes bactéries d’un microbiote. Cet écosystème...
0
    0
    Votre panier
    Le panier est videRetourner dans le shop
      Calculer la livraison
      Appliquer le code promo